Jui. 09 17

Version imprimable Blog Maritimes : Lafarge s’échoue à Etel

Billet du 15 juillet 2009

Revue de presse


escales.wordpress.com


Lafarge s’échoue à Etel

Le géant cimentier Lafarge avait pour projet d’extraire 18 millions de tonnes de granulats en mer, au large d’Etel, pendant 30 ans ; rien que ça ! Eh bien c’est raté. La Préfecture maritime vient en effet de rendre un avis défavorable au projet. Tant mieux.

Mais étrangement ce ne sont pas les arguments écologiques développés par le collectif Peuple des Dunes qui ont fait capoter l’affaire, mais la présence, détectée par une commission indépendante, d’un grand nombre de munitions gisant au fond de l’eau ; détail inattendu – et négligé par les experts de Lafarge – qui interdit une exploitation en toute sécurité.

Cette situation pose, à nouveau, écrit « Le Marin » du 10 juillet, le débat apparu pendant le Grenelle de la Mer, sur l’indépendance des expertises par rapport aux exploitants.  Très bonne question en effet, et qui ne se pose pas seulement pour l’écologie maritime.

Portos
escales.wordpress.com/2009/07/15/lafarge-sechoue-a-etel/



Mots-clés :

Commentaires

1 - A qui le tour ???

N'oublions pas que dans son communiqué, le cimentier n'a pas remis en question ses "pseudo" expertises environnementales et tout cela laisse malheureusment supposer que si Quiberon est aujourd'hui épargné, demain Lafarge peut à nouveau porter la destruction sur un autre site maritime de Bretagne. Lafarge s'en va et c'est tant mieux ! Mais il reviendra ailleurs c'est certain et j'espère que le Peuple des Dunes sera à nouveau sur le terrain pour lui barrer la route.

Erwan

 


Erwan | Le Samedi 18/07/2009 à 09:26 | [^] | Répondre

2 - Re: A qui le tour ??? Soyons plus optimiste

Vous avez raison, la communication de l'État se limite à donner comme cause le fait qu'il y aurait quantité d'explosifs non décelables ! dans les sédiments de la zone et un projet de zone de tir européenne., alors qu'il y a une procédure de fermeture du Gerbam en cours! Ces arguments tiennent difficiliment la route puisque ce "secret militaire" ne pouvait être ignoré par l'État responsable du domaine public maritime. Cela ressemble plus à une issue de secours, il ne faut pas faire "perdre la face" au perdant, surtout lorsqu'il s'appelle Lafarge, source de financement de nombreuses actions, notamment en faveur du "Développement Durable" à la sauce communication de l'un des plus important pollueur de la planête.

Mais au moins un article de presse, Le Télégramme du 4 juillet "extraction de sable, Un comité d'experts confirme les risques" relate l'étude du comité scientifique indépendant, présidé par Fernand Verger et mise en place par la communauté d'agglomération du Pays de Lorient. Ce comité d'experts semble confirmer les avis de Yves Lebahy et Pierre Mollo,... et du Peuple des dunes, Les éléments probants pour contrer un projet d'extraction de sable en zone côtière sont donc de plus en plus nombreux et disponibles, le blog du Peuple des dunes étant d'ailleurs une source utile pour ceux qui auraient à lutter contre les dérives de multinationales estimant que leur puissance financière et leurs titres de premier de la classe suffit pour imposer son point de vue.

 


Peupledesdunes | Le Samedi 18/07/2009 à 10:30 | [^] | Répondre

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres