Nov. 08 19

Version imprimable Bretagne, Extraction de maërl. Manifestation samedi 22 novembre à Erquy

à 15h, rendez-vous parking des Hôpitaux à Erquy Côtes-d'Armor


Erquy, plan du lieu de rendez-vous pour la manifestation du 22 novembre 2008

Près de Saint-Brieuc, la commune d'Erquy est en ébulition depuis le dépot d'une demande de renouvellement de permis minier pour l'extraction du maërl, par dragage-pompage, en mer près de la côte.

Extraction de maërl.
Manifestation samedi à Erquy

La Compagnie armoricaine de navigation (CAN), société du groupe Roullier, demande le renouvellement d’une concession de maërl dans le gisement de l’îlot Saint-Michel, au large d’Erquy et de Fréhel. Plusieurs associations y sont farouchement opposées, elles ont d’ailleurs recueilli plus de 3.000 signatures pour une population de 6.800 habitants dans les communes les plus concernées. Les conseils municipaux doivent donner un avis avant le 7 décembre, ainsi que divers services de l’État.

Ensuite, le préfet des Côtes-d’Armor rendra un rapport au ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire qui décidera de l’octroi de la concession après avis du Conseil d’État, du conseil général des mines, d’Ifremer et du préfet maritime.

Le comité de vigilance pour la sauvegarde des dunes et du littoral de Fréhel, les associations (le Nouvel essor d’Erquy, le Développement durable et urbanisme de Plévenon, Bien vivre à Plurien) appellent la population, samedi à 15 h, à venir manifester à leurs côtés sur le parking des Hôpitaux, à Erquy. Cette action est soutenue par le comité local des pêches de la baie de Saint-Brieuc.


Le Télégramme
Edition Côtes d'Armor du 19/11/2008


Les appels à Manifester

Sur de nombreux sites et blogs, les élus, la population, les pêcheurs, les associations, appellent à la manifestation contre l'exploitation du banc de maërl :

Sur le site de la mairie de Plévenon Cap Fréhel

PROTEGEONS NOTRE PATRIMOINE COTIER
« Halte au pompage de maërl à l’îlot Saint-Michel»

Participez nombreux au rassemblement organisé par le collectif regroupant des associations et des habitants de Plévenon, Fréhel, Plurien et Erquy devant l’îlot Saint Michel (parking des Hôpitaux) samedi 22 novembre à 15 h.
Les municipalités riveraines et les professionnels de la pêche ont toujours été opposés à l’exploitation de ce banc de maërl, craignant la dégradation du rivage.
Après l’extraction de 1 800 000 m3 de maërl depuis plus de 20 ans,c’est chose faîte et à bien des endroits, les cailloux ont remplacé le sable. Fonds marins et frayères sont fortement perturbés voire détruits.
La demande nouvelle ne ferait qu’aggraver les dégâts existants. Elle est totalement contradictoire avec le projet d’extension sur le domaine maritime du programme Natura 2000 qui atteste de la nécessité de protéger les habitats naturels et les espèces d’intérêt communautaire présents sur le site. Pour nous défendre contre ces menaces, une mobilisation citoyenne est nécessaire. Continuons à faire savoir notre refus de dégradations qui n’ont que trop duré.
Le Maire Claudine BELLIARD-TADIER

Forum BZH ECUME

22 nov. 08 - Manifestation contre l'extraction du Maërl à Fréhel aux Sables d'or

Paulo_22 (Adresse IP journalisée) - lun 17 novembre 2008 14:09:00
La mobilisation contre l'extraction du Maerl continue, je vous invite donc à participer à la manifestation pour exprimer notre désaccord envers l'extraction du Maerl au large de l'îlot St Michel et notre union dans la protection du littoral!!
Rendez vous le 22 Novembre, 15h, parking de la plage St Michel près du petit port des Hopitaux à Erquy. Préparez vos banderoles, contactez vos amis, et vos connaissances médiatiques si vous en avez!!La vie de nos plages en dépend!!
De plus soyons exemplaires en matière de respect du site durant la manifestation en faisant attention à bien circuler à travers la dune par les sentiers délimités pour avoir le plus faible impact possible sur la flore car nous serons nombreux!

Errances... en Bretagne
Extraction de maërl. Manifestation samedi à Erquy

....

Historique


Sauvegarde des dunes et du littoral. Un comité créé
Un comité de vigilance pour la sauvegarde des dunes et du littoral de Fréhel, présidé par Michèle Lemau, vient de se constituer. Il est composé de Colette Méheut, Jean-Yves Chatellier, Marc Joucla, Jacques Girard, Sylvie Citores et Adrian Martin. Ce comité, qui s'émeut de l'extraction de maërl (sable calcaire utilisé pour l'amendement de sols, notamment en Bretagne), près de l'îlot Saint-Michel, a pour objectif la sauvegarde de l'intégralité des dunes, du littoral de Fréhel, de leur sol, de leur flore et tous les objets s'y rapportant, par toutes actions appropriées.
Une enquête publique
Un dossier a été déposé à la mairie de Fréhel, pour une enquête publique sur une prolongation d'extraction de maërl. « Compte tenu de l'importance de ces extractions, et la durée demandée (15 ans), succédant à plusieurs dizaines d'années d'exploitation, nous ne pourrons qu'assister à la détérioration irrémédiable de l'intégrité du littoral dans une zone frappée très prochainement par la loi Natura 2000. Il nous semble nécessaire d'agir pour éviter le renouvellement de l'octroi de la concession situé à l'intérieur du nouveau périmètre Natura 2000, avant la signature de ce projet par les instances compétences de la communauté européenne », a déclaré le comité.
Pour mieux agir
C'est pour mieux agir que le comité de vigilance pour la sauvegarde des dunes de Pléhérel-Plage devient le Comité de vigilance pour la sauvegarde des dunes et du littoral de Fréhel. Les membres du comité invitent les associations et habitants des communes concernées à venir les soutenir dans cette démarche.
Le Télégramme du 23/09/2008


LE NOUVEL ESSOR D’ERQUY

Siège social : 10 impasse du Rocher-Morieux 22430 ERQUY
Communiqué de presse

Une enquête publique est actuellement ouverte pour le renouvellement d’une concession de maërl dans le gisement dit de l’îlot St Michel, au large d’ERQUY et de FREHEL. Le nouvel essor d’Erquy au vu du désensablement des plages du cap d’Erquy et de FREHEL, entend réagir face aux dégradations du patrimoine côtier de la zone comprise entre le cap d’Erquy et le cap Fréhel.

Il apparaît en effet, au regard du dossier d’enquête publique relativement aux prélèvements de Maërl, qu’il existe une relation de masse entre les dégradations des plages, qui sont en déficit de sable, et l’exploitation du Maërl par la compagnie armoricaine de navigation appartenant au groupe Roullier.

Dans le dossier d’enquête le concessionnaire affirme l’innocuité de son industrie à l’égard de l’environnement. Le dossier scientifique selon lui, tendrait à le conforter dans sa demande d’exploitation, on se rend compte au contraire à la lecture, que l’étude scientifique pousse à reconnaître une relation de cause à effet entre l’exploitation et le déficit en sable de nos côtes !

Le mélange de l’interprétation erronée du concessionnaire avec les développements de l’étude empêche la mise en évidence du danger d’atteinte à l’environnement.

L’évolution constante de ladite atteinte de plus en plus importante, et de plus en plus évidente, nous commande de réagir.

Nous demandons la suppression de l’octroi de la concession d’exploitation qui permettra à la nature de reprendre ses droits et aux habitants et touristes de retrouver les sables de nos plages. Naturellement, cela ne se fera qu’avec un certain retard compte tenu de la force d’inertie du milieu marin au large d’ERQUY.

La suppression de l’octroi est d’autant plus nécessaire qu’elle s’inscrit dans une perspective de préservation déjà encadrée par une directive européenne : s’il est vivant le Maërl fait l’objet d’une protection européenne.

De plus, le projet de création d’une zone natura 2000 maritime englobant la zone d’exploitation de St Michel, montre le caractère sensible de la zone. Cette circonstance, à elle seule, devrait empêcher l’octroi.

Les prélèvements ont débuté en 1985. Depuis un million huit cent mille mètres cubes ont été prélevé par cette entreprise.
Il y a vingt ans des élus avaient déjà mis en garde contre d’éventuelles atteintes aux côtes, mais leurs avertissements avaient été dénigrés par une étude réalisée par la préfecture favorable à l’extraction. Aujourd’hui le recul permet de réaffirmer plus nettement qu’il y a des dégradations réelles des plages. Il suffit de s’y promener !

Naturellement la complexité même des phénomènes de rééquilibrage des milieux marins permet au concessionnaire d’affirmer tout et son contraire. Ce qu’il fait d’ailleurs allègrement dans son dossier d’enquête. Il admet cependant le phénomène d’érosion majeur  mais nie être à son origine. Cette dénégation devient de plus en plus difficile à maintenir au regard des constats sur le terrain ; qu’il s’agisse des plages du Cap d’Erquy des Sables d’or, ou du Vieux Bourg!

Si on laissait faire, les efforts très importants faits pour l’aménagement des plages et la préservation des cordons dunaires par les collectivités locales et les associations pourraient s’en trouver anéantis par l’absence de sable sur certaines plages et la dégradation de l’estran.

Il est nécessaire de réagir face à ces menaces avérées qui portent préjudice à tous ! Nous appelons nos concitoyens à réagir en participant aux actions que nous mènerons en commun avec les collectifs qui se sont mis en place à Plurien, Frehel et Plévenon dans les prochaines semaines pour faire échec à cette atteinte à notre environnement.

Erquy le 22 septembre 2008

Le billet sur la manifestation du 23 novembre 2008



Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres