Sep. 07 15

Version imprimable Citoyens du Monde Lafarge bute sur le Peuple des Dunes

Par Jérémy



Citoyens du Monde

Lafarge bute sur le Peuple des Dunes

La côte morbihannaise est en danger. Le groupe de cimentier Lafarge projette l'extraction de 18 000 tonnes de sable à 5 km de l'embouchure de la Ria d'Etel et ses nombreuses dunes. Le Peuple des Dunes, collectif de 140 associations a déjà recueilli plusieurs dizaines de milliers de signataires sur leur pétition contre le projet. La rentré a été marqué également par l'organisation d'un festival à Port-Louis (où les lorientais peuvent d'ailleurs s'y rendre en bateaubus) le 15 septembre dernier. Déjà en mars dernier, le collectif a réuni sur la plage d'Erdeven 12000 personnes : élus locaux tous partis confondus, de nombreux militants verts menés par Dominique Voynet (qui a une maison à Groix) et autres amoureux de la mer...

Le système dunaire, long de 25 km, est unique en Bretagne. De Gâvres à Quiberon et avec les Iles de Groix et Belle-Ile-en-Mer se sont 6000 hectares qui sont classés Natura 2000. Des bancs de sables sont en constantes mouvances notamment sur Groix il tourne autour de l'île et dans l'embouchure de la Ria d'Etel au gré des courants, houles et marées...

Tant au niveau écologique, qu'économique, ce projet est une véritable menace pour le territoire morbihannais. L'extraction de sable génèrera intrinsèquement des mouvements lié à l'érosion. Pour le Peuple des Dunes : "il y a un risque de submersion marine des terres et des maisons. Il manque une analyse d'impact sur le trait de côte, de l'extraction de sable au large. Les conditions climatiques violentes, comme il en existe depuis quelques années, ne sont pas prises en compte. Il y a un fort risque de dégraissement des plages"

La situation est relativement simple, les dunes de sable, qui retiennent le trait de côte actuel glisseront irrémédiablement combler le vide généré par l'extraction. Le collectif montre en exemple une commune du Pas-de-Calais, Wissant, "où il y a eu des extractions de sable il y a 30 ans et dont la digue, actuellement, se délite". D'où des incidences très fortes sur un territoire vivant beaucoup du tourisme et de sa relation avec la mer en général, Gâvres et Quiberon pourraient redevenir des îles à moins de bétonner et... cimenter une digue... Lafarge dans ce cas aurait encore de juteux marchés en perspectives !
 
La zone d'extraction en elle-même est une zone de frayère (lieu de reproduction de la faune aquatique) qui sera détruite. D'où la mise en péril de l'avenir de la pêche, dans une zone où est installée une chaîne alimentaire et où travaillent des centaines de bateaux.

Par Jérémy
le 2007-09-13

Sources :
Extraction de sable. Le bras de fer continue, Le Télégramme de Brest, 07/09/07
Le Peuple des dunes dit non au marchand de sable, Rue 89, 09/09/07


Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres