Août 07 29

Version imprimable Communiqué du Collectif Peuple des dunes : Lafarge communique

sur la campagne de communication du groupe Lafarge

Alors que le Peuple des dunes lance l'opération "Danse avec les dunes", cette campagne du groupe Lafarge est à voir sur les billets "Le Peuple des dunes offre une tribune à Lafarge" et "Lafarge communique au Pays de Lorient"
 

Communiqué du Collectif Peuple des dunes

Pour la première fois, le groupe Lafarge prend l'initiative d'une campagne de communication sur son projet d'extraction de sable marin en sud  Bretagne. Après avoir initié ce projet dans le plus grand secret pendant des années, le groupe Lafarge installe un stand dans la galerie commerciale de Lanester où ses représentants tentent de convaincre le chaland de l'absence d'impact de l'extraction projetée sur le trait de côte.

Le peuple des dunes se réjouit de ce changement de stratégie qui constitue à ses yeux une première victoire puisqu'il contraint la multinationale à s'expliquer et à se justifier. Le peuple des dunes se félicite de cette volonté de communiquer sur le P.E.R.Sud Lorient car cela devrait permettre de dresser plus de monde encore contre ce projet et toucher tous ceux qui n'avaient pu l'être jusqu'à présent, qui, au vu des arguments avancés devraient rejoindre l’opposition manifestée unanimement par la société civile.

Pour cette campagne de communication, le groupe Lafarge diffuse un fascicule dénommé «étude sables marins sud Lorient» où un certain nombre de contrevérités sont affirmées
. Citons notamment le fait qu’il est écrit, en page six, que la zone Sud Lorient a été retenue pour le projet de recherche car «c'est un site éloigné des zones littorales les plus sensibles, hors des frayères identifiées...». Cette affirmation s’oppose aux constatations quotidiennes des marins qui savent que l'endroit où se situe le projet d'extraction de sable marin est historiquement une zone de frayères et de pêche. En énonçant une contrevérité manifeste, la multinationale montre, là encore, que, contrairement aux déclarations affichées de ses dirigeants en matière d’écologie et de développement durable, elle ne recherche de fait que le profit.

Quant aux scientifiques dont les noms figurent dans cette plaquette de vulgarisation, ils cautionnent (en l’absence de tout démenti) une contrevérité qui tend à prouver qu'ils ne sont pas indépendants. Toutes les recherches qu'ils conduisent doivent être jaugées à l'aune d'une telle dénaturation de la vérité.

Aux élus et aux pouvoirs publics d’apprécier de tels arguments avancés dans le cadre de ces recherches conduites et financées par le groupe Lafarge.

Collectif Peuple des dunes,
le 26/08/2007

Commentaire publié sur l'ancien blog du Peuple des Dunes

1 - Quelques commentaires faisant suite à la brochure distribuée par Lafarge, chez Géant.

Belle brochure ( Lafarge a les moyens…) avec des inexactitudes et de l’intox, comme d’habitude.

- En page 3 : concernant les carrières abandonnées « … des réaménagements valorisants et de qualité. »
Question : comment réaménager une carrière sous-marine ?

- En page 5 : les extractions doivent se faire : « … dans une cohérence de développement durable... »
Constat : pour réapprovisionner le site en sable, il faudra attendre la fin de la prochaine glaciation…

-En page 6 : « C’est un site éloigné des zones littorales les plus sensibles, hors des frayères identifiées… »
Observations :
- A 3 ou 4 miles, on trouve le cordon dunaire de 25m de large (au plus faible) allant sur Gâvres. Autant à l’isthme de Penthièvre.
- Les pêcheurs attestent depuis des siècles de la présence de frayères.

-En page 6 : « La profondeur est supérieure à 20m, ce qui préserve les zones potentiellement les plus riches et les plus importantes pour la faune et la flore marine. »
Observation : quelle que soit la profondeur, l’élinde aspire tout.

-En page 9 : « Une demande de concession ne sera faite qu’à la condition exclusive d’absence d’impact significatif sur le milieu marin. »
Question : qui va décider de ce qui est « significatif » ou pas ?

-En page 13 : « Campagne de prélèvements biologiques : l’objectif consiste à définir les fonctions de frayères et de nourricerie, à caractériser la faune benthique et pélagique. »
Observations : Il suffit à Lafarge d’interroger les pêcheurs pour connaître la qualité et la quantité de ce qui est pêché en pélagique et en benthique, ou de lire des thèses sur ce sujet.

Écrit par: Jean Pierre Le Visage at 2007/08/30 - 20:35:18


Mots-clés : , ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres