Sep. 07 27

Version imprimable Françoise Olivier-Coupeau "ne pas créer de dommages irréversibles"

Extrait article du 22/09/2007

Revue de presse
Dans une interview, la députée de Lorient, Françoise Olivier-Coupeau réafirme sa positon sur le projet d’extraction de sable marin du groupe Lafarge.


Ouest-France

OF : Quel est votre avis à propos de l’extraction de sable entre Gâvres et Quiberon ?


Françoise Olivier-Coupeau : J’ai rencontré les dirigeants de Lafarge. Je souhaite qu’on applique ici le principe de précaution. Qu’on diversifie la filière avec des matériaux de recyclage et alternatifs. J’ai aussi rencontré le comité local des pêches. Appliquer le principe de précaution, cela veut dire ne pas engager de mesures qui peuvent causer des dommages irréversibles.

OF : Jean-Yves le Drian a eu un discours plus ambigu. Il dit : «Il y a sable et sable» ?

Françoise Olivier-Coupeau : Lui, c’est lui et moi c’est moi ! Nous nous respectons, mais jamais il ne m’a dit ce que je devais penser en tant que députée

Recueilli par Christian Gouerou
Ouest-France
édition de Lorient le 22/09/2007

Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres