Sep. 04 29

Version imprimable Ifremer, Les granulats marins, un des thèmes du colloque de l’UNICEM

Extraits article site Ifremer du 29/10/2004

Historique global... pour comprendre

Le lobbying de l'UNICEM, syndicat patronal des carriers et des cimentiers, s'exerce à plein, ils se veulent "expert" incontournables. La ressource commence à manquer et le granulat marin à toute les qualités pour les cimentiers, mais les clients ne sont pas encore tous convaincus, mais son exploitation est encore artisanale en France, ou on rencontre plus des "pêcheurs de sable", mais la loi est trop contraignante pour les grandes entreprises, mais ...



Ifremer Environnement


Les granulats marins, un des thèmes du colloque de l’UNICEM  

L’UNICEM (union nationale des industriels de carrières et matériaux de construction) a organisé le 28 octobre 2004 un colloque sur les granulats en Ile-de-France dont les objectifs étaient d’engager une réflexion sur les besoins et les sources d’approvisionnement en granulats, à partir d’exposés et de tables rondes. Les granulats marins y ont été abordés dans deux communications.

Un premier exposé de Fabrice Charpentier sur les sources d’approvisionnement en IdF a évoqué l’apparition des granulats dans la consommation de cette région, même si leur part est encore insignifiante dans le marché de 28,6 MT (chiffre de 2003). Les gisements de la Manche semblent à moyen terme une source d’approvisionnement pour l’IdF.

Nicolas Vuillier de l’UNICEM et Christophe Le Visage du SGMer (Secrétariat général de la mer) ont exposé la politique nationale actuelle d’exploitation des granulats marins. N. Vuillier a rappelé la part des granulats marins dans la production nationale (1,24 MT dans la Manche, 0,01 MT en Bretagne et 4,15 MT en Atlantique) à comparer aux 140 MT d’origine alluvionnaire ou à la consommation totale de 398 MT. Le changement d’échelle pour les granulats marins, déjà annoncé par l’UNICEM lors de son colloque de 2001, pourrait intervenir dans les prochaines années.

En préambule de son intervention, Ch. Le Visage a rappelé le rapport du député Dupilet sur le règlement des conflits d'usage dans la zone côtière entre pêche professionnelle et les extractions de granulats qui est à l’origine d’une étude engagée par le Secrétariat général de la mer. Le CIADT du 14 septembre 2004 a officialisé l’autosaisine du SGMer en lui demandant d’établir d’ici le premier semestre 2005, en liaison avec les acteurs socio-économiques, un document d’orientations visant au développement équilibré de l’exploitation des granulats marins. La communication de Ch. Le Visage s’appuyait donc sur les réflexions du SGMer et en a présenté les conclusions provisoires.

Les granulats marins sont de bonne qualité mais peu exploités en raison du surcoût d’exploitation et des délais d’obtention du permis minier (de 5 à 10 ans). Les impacts écologiques et socio-économiques doivent être pris en compte. Une première conclusion du SGMer serait de limiter le nombre de sites et les quantités exploitées, sans toutefois remettre en cause les exploitations actuelles.

La réglementation est mal adaptée, les permis sont attribués avant les études d’impact, il n’y a pas d’encadrement ni de contrôle des exploitations. Le SGMer propose de limiter les ouvertures de droit (zones et quotas, néanmoins révisables périodiquement) et l’utilisation de la ressource aux besoins du littoral (avec cependant des dérogations sur justification) et à des « usages nobles » ; serait ainsi exclu son utilisation pour les routes.

Le document d’orientation s’appuiera sur une approche stratégique : où sont les ressources, où et quels sont les impacts actuels et futurs, quelles sont les zones acceptables (sur le plan de l’érosion des côtes en particulier), et prenant en compte les remarques de tous les usagers (BTP, pêche, etc.).

Le SGMer s’oriente vers une « gestion dirigée » avec « suivi renforcé », une refonte du code minier (intégrant également une simplification des procédures et la réduction des délais d’obtention des permis miniers). Le rapport d’orientation devrait être remis au gouvernement au début 2005.


Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres