Mars 07 26

Version imprimable JDD La bataille des dunes

Extrait article du 25 mars 2007


Revue de presse


Scan article JDD du 25 mars 2007
 

JDD - Le Journal du Dimanche

Quiberon. Levée de boucliers contre un projet d'extraction de sable au large de la presqu'île.

La bataille des dunes

Erdeven (Morbihan)
Envoyé spécial

Un "peuple des dunes" écrit en lettres humaines, sur 170 mètres de long et 20 mètres de large ; une ribambelle de têtes colorées, prêtes à poser pour la photo souvenir : aujourd'hui, la terre d'Erdeven, vue du ciel, vaudra sans doute le coup d'oeil. A partir de 15 heures, plusieurs milliers de manifestants sont attendus sur la plage de Kerhillio (Morbihan). Un seul mot d'ordre : "Touche pas à mon sable!"

Une manière symbolique de s'ériger contre le projet d'extraction de granulats sous-marins porté par Lafarge et Italcementi. Ces deux géants du béton, gourmands en matière première, sondent actuellement le littoral entre Gâvres et Quiberon. Objectif, d'ici à 2011, ouvrir une carrière par 30 mètres de fond, à moins de 3 milles (5,5 km) des côtes bretonnes. "Si la phase de recherche actuellement en cours démontre qu'il n'y a pas d'impact négatif sur l'environnement et que le gisement est de bonne qualité", les industriels envisagent d'extraire quelque 600.000 tonnes de sable par an pendant trente ans. Soit 18 millions de tonnes au terme de la concession, laissant sous la mer un trou béant de trois mètres de profondeur sur quatre kilomètres carrés.

4.000 pétitionnaires contre le projet

Une perspective qui choque "le peuple des dunes", un collectif ratissant large, né il y a trois mois à l'initiative d'André Berthou, ancien pêcheur aujourd'hui président de l'Association de défense du littoral de Gâvres, et de Jimmy Pahun, navigateur encarté à Génération écologie. Peu sensibilisés au fait que ce sable soit exclusivement dédié à la construction bretonne et que la région, en plein boom du bâtiment, manque de matériaux, les deux hommes et les 4.000 pétitionnaires qui les ont rejoints (dont les skippers Jean Luc Van Den Heede et Lionel Lemonchois) craignent que les dunes ne soient happées dans l'excavation par la houle et la marée. "Ce serait une catastrophe écologique", prévient Jimmy Pahun qui rappelle que le littoral "est classé Natura 2000".

Un argument balayé par Lafarge, qui, études à l'appui, assure que le fragile cordon dunaire - le plus important de Bretagne - ne serait pas croqué par la mer. Preuve, aux yeux du cimentier, de l'absence de déplacement du sable : les grains tapissant les fonds marins ne sont pas les mêmes que sur les plages.

Mais ce scénario ne convainc pas le géographe lorientais Yves Lebahy. Rappelant que "la nature a horreur du vide", il invoque une plongée menée sur place il y a dix jours. Les courants marins relevés seraient autrement plus forts que ne l'envisage Lafarge. Pour l'enseignant, le danger d'un "dégraissage" des dunes est patent. D'autant que l'élévation du niveau de la mer est d'ores et déjà annoncée. Précédent peu rassurant : de mémoire de Morbihannais, les campagnes d'extraction de sable au large de Lorient pendant et après la Seconde Guerre mondiale (un million de tonnes pour la construction de la base sous-marine allemande ; quatre millions pour la reconstruction de la ville) n'ont pas été étrangères à la disparition de la plage des Grands Sables de l'île de Groix.

Dénonçant le bétonnage du littoral et la multiplication des constructions à fin de villégiatures, Yves Lebahy s'interroge, au surplus, sur la politique d'aménagement du territoire qui laisse la côte morbihannaise "se transformer en maison de retraite pour les plus fortunés". André Berthou, quant à lui, plaide pour le respect des "200 pêcheurs qui ne pourraient cohabiter avec Lafarge". Sur le port de Sainte-Catherine, dans le petit bourg de Locmiquélic, Zeramo, patron du café-resto Le Cargo sentimental, tranche : "Ils n'ont qu'à aller chercher du sable dans le désert!"

Arnaud Morvan

JDD 25 mars 2007 - Société page 10


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres