Sep. 08 30

Version imprimable Le Peuple des dunes : Non, Lafarge n’a plus de permis

Projet extraction de granulats marins "PER Sud Lorient"



Communiqué du Collectif "le Peuple des dunes"
envoyé aujourd'hui, aux quotidiens  Ouest-France et LeTélégramme, pour rétablir la réalité contestée par le préfet et répondre aux brèves parues dans OF et Le télégramme. Les lecteur du blog jugeront par eux-mêmes de la façon dont les journaux relatent le contenu du communiqué du Peuple des dunes.


Sables : Non, Lafarge n’a plus de permis

Le Peuple des Dunes s’étonne de l’affirmation de la préfecture du Morbihan sur la validité du permis de recherche détenue actuellement par le groupe Lafarge. (voir OF du 27-28 septembre). Non, s’insurge le collectif, Lafarge n’est pas au dessus des lois, même avec l’aval des services de l’Etat. Nous nous plaçons, nous, sur le terrain juridique. Or le décret du 2 juin 2006, prévoit que pour une «demande de prolongation d’un permis exclusif de recherches, le silence gardé par le ministre chargé des mines pendant plus de quinze mois vaut décision de rejet.» Jean Louis Borloo n’a pas statué avant la date limite du 24 avril 2008, soit quinze mois après la demande de prolongation effectuée par le groupe Lafarge. Ce dernier avait deux mois pour contester la décision implicite de rejet. Il ne l’a pas fait. Sa demande de prolongation est irrémédiablement caduque. Contrairement à ce qu’affirme M le Préfet, qui ne peut que respecter la loi, il n’est plus permis, depuis le 24 juin à Lafarge de « maintenir l’activité qu’il a engagée ». Toutes les études menées depuis cette date n’ont plus de bases légales.


Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres