Mars 07 26

Version imprimable Le Télégramme, "Erdeven. 12.000 citoyens refusent les extractions"

Extrait article édition du 25 mars 2007

Revue de presse



Erdeven. 12.000 citoyens refusent les extractions

Il y a eu beaucoup de monde à traverser le bourg d’Erdeven, hier après-midi. Des longues files de voitures, motards, cyclistes et piétons ont convergé vers Kerhillio. Il y avait 12.000 citoyens sur la plage pour montrer leur opposition au projet d’extraction de sable du cimentier Lafarge.

La mobilisation était bien au rendez-vous hier. 12.000 manifestants (7.000 selon la préfecture) sur une plage, pour protester contre le projet d’extraction de sable au large, celà montre combien les habitants du littoral ne veulent pas que l’on touche à ce trésor inestimable qu’est le trait de côte. La plus grande partie des maires des communes de la baie d’Etel, mais aussi de l’intérieur, comme le maire d’Hennebont, ainsi que de très nombreux autres élus et candidats aux prochaines législatives étaient là. Des politiques nationaux se sont aussi déplacés et l’on a vu Jimmy Pahun, porte-parole du collectif du Peuple des dunes, encadré par Dominique Voynet, candidate des Verts à l’élection présidentielle, et France Gamerre de Génération écologie. De ce projet d’extraction de 600.000 tonnes de sable par an pendant 30 ans, le Peuple des dunes n’en veut pas.

Littoral et pêche menacés
"Le recul du trait de côte est aggravé par les activités humaines", a expliqué Jimmy Pahun. "Comment l’État peut décider de la protection du Grand site dunaire et par ailleurs autoriser de telles extractions ?" "Les prélèvements de sable doivent se faire juste sur une zone de pêche Ils sont une centaine de bateaux à y travailler", affirme André Berthou, président de l’association de sauvegarde de Gâvres. "Dans cette baie, on y pêche encore, on y pêchera toujours, mais à une seule condition : qu’on ne touche pas au fond". Pierre Mollo, scientifique, ne dira pas mieux si ce n’est que cette carrière sous-marine risque de mettre à plat tous les efforts engagés pour la protection de l’environnement.

«Nous ne transigerons pas»

Quant à Yves Lebahy, géographe à l’Université de Bretagne sud, il estime que ce projet «risque de détourner les populations de la mutation politique essentielle à engager pour que ces littoraux restent des lieux de vie, de loisirs mais aussi de travail». Douze mille manifestants sur une plage, cela ne désarme par le groupe Lafarge. Hier soir, Didier Collonge, son chargé de mission, affirmait qu’il ne s’agissait, aujourd’hui, que d’une prospection : «Nous avons encore deux ans pour étudier la zone. Il faut expliquer ce que nous faisons. Lafarge rendra publiques toutes les études à venir.» Pour lui, «l’enjeu de la construction durable est un vrai sujet sur lequel les Bretons auront un jour à se prononcer. Le groupe Lafarge veut tempérer». Jean Grésy, l’un des fondateurs du Peuple des dunes est clair : «Une seule issue s’offre à nous pour sauver le cordon dunaire, l’application par les pouvoirs publics du principe de précaution. Nous ne transigerons pas. Il n’y a de place pour aucune solution négociée avec les cimentiers».

Yves Guégan
Le Télégramme
édition Bretagne
du 25 mars 2007
 


Commentaires publiés sur l'ancien blog du Peuple des Dunes

1 - Bonjour,
Dominique Voynet était présente sur la plage de Kerhilio, en ce beau premier dimanche de printemps. C'est tout à son honneur. Décevant, cependant, que la candidate des Verts à l'élection présidentielle et que le porte-parole régional du parti écologiste n'aient pas davantage prêté attention aux prises de paroles des intervenants de ce dimanche après-midi.

Écrit par: Jean-Luc Henry at 2007/03/26 - 22:10:39


2 - Elle n'avait pas grand chose à faire là ce jour, hélas. Bien entendu, sa présence a généré une animation sans rapport avec la manif. Si le naufrage de l'érika n'avait pour elle rien d'une catastrophe naturelle, le projet Lafarge ne doit pas peser non plus grand chose. On ne l'aurait pas vue hors période électorale.
décevante, oui, c'est un qualificatif qui lui convient tout a fait, comme à son parti d'ailleurs
Alex

Écrit par: Alex at 2007/03/26 - 22:27:30


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres