Jui. 09 05

Version imprimable Le Télégramme, Extraction de sable. Lafarge jette l'éponge

Article du 4 juillet 2009

Revue de presse :



Extraction de sable. Lafarge jette l'éponge

Lafarge abandonne son projet controversé d'extraction de sable entre les plages d'Erdeven ? Plouhinec et Groix. La mobilisation populaire encadrée par le Peuple des Dunes, son action judiciaire, l'opposition des élus, puis l'avis défavorable du préfet maritime (1), ont constitué autant de grains de sable dans le mécanisme du groupe cimentier autour de son permis de recherche (PER), déclaré caduque par la justice fin 2008.
Par un communiqué reçu hier, Lafarge appuie sa décision uniquement sur les raisons liées «à la sécurité maritime et militaire» pointées par le préfet maritime. Mais le cimentier ménage l'avenir en notant que cette décision «ne remet pas en cause l'ensemble des études environnementales (...) pendant la phase de recherche, en particulier l'absence d'impacts négatifs du projet sur le trait de côte, les dunes et la pêche».

Le Peuple des Dunes «reste vigilant»


C'est précisément sur ces préoccupations environnementales que le Peuple des Dunes s'était battu, contredisant point par point les conclusions des experts payés par Lafarge. D'où son regret, exprimé hier par son porte-parole, Alain Bonnec, qu'à l'heure du Grenelle de la mer, elles «n'aient pas primé sur celles liées à la présence de munitions sur le site visé». Le collectif se félicite néanmoins des conclusions du préfet maritime. Mais en attendant «une annonce officielle de l'abandon définitif de ce projet», le collectif s'interroge: «Le préfet du Morbihan (1) suivra-t-il l'avis du préfet maritime sur ce dossier?». Enfin, le Peuple des Dunes rappelle son autre combat contre le déchargement de sable marin par Lafarge au Rohu (Lanester): son objectif est là aussi «d'empêcher le pillage des ressources naturelles de la planète et la destruction des fonds marins». L'annonce par Lafarge de la «poursuite de ses projets d'exploitation en mer» et du «développement de nouveaux projets» pour alimenter le Morbihan n'est pas de nature à rassurer totalement le Peuple des Dunes pour qui l'armistice nouveau n'est pas encore tout à fait la victoire.

(1) L'Amiral Anne-François de Saint-Salvy, préfet maritime de l'Atlantique, a noté que la zone d'exploitation sollicitée est située dans une zone de tirs pérennisée par l'armée et pouvant accueillir des séances de tir des armées européennes. (2) La décision finale relève du préfet du Morbihan, qui suivra les instructions du ministre.

Le Télégramme
Erdeven le 4 juillet 2009


Mots-clés : , ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres