Oct. 07 05

Version imprimable Le Télégramme "Extraction de sable : Lorient attend l’avis des experts"

Extrait article du 05/10/2007

Revue de presse

Le Télégramme
 
Le préfet du Morbihan a sollicité l’avis de plusieurs villes et communes avant d’émettre un avis sur le dossier très sensible de prolongation du permis exclusif de recherche de sables et graviers au large de Gâvre-Quiberon, présenté par le groupe Lafarge. La première autorisation étant arrivée à expiration, le préfet doit se prononcer sur une éventuelle reconduction. «En 2005, l’Etat a mis les communes du littoral devant le fait accompli», rappelle Claudine Le Goff, l’une des élues des Verts, tout en indiquant que les études effectuées jusqu’à présent avaient été financées par le groupe Lafarge. «Il y a des menaces réelles sur le site dunaire de Gâvres, sur la biodiversité et sur le monde la pêche», poursuit-elle. Au nom du principe de précaution, le conseil municipal a émis un avis défavorable. Mais il ne s’agit pas d’une position définitive, puisque la Ville attend les conclusions du comité d’expertise scientifique indépendant qui doit être mis en place à la fin du mois par la communauté d’agglomération. «Il est nécessaire de s’interroger sur les conséquences de l’extraction qui aura un impact sur la pêche côtière et le tourisme», souligne Fabrice Loher.
 
«S’interroger sur le recyclage»
Durant ce délai, le groupe de travail mis en place par Cap l’Orient sur le thème « Rade et développement durable » poursuivra l’audition de tous les acteurs de l’économie portuaire (DCNS, Lafarge, Ifremer, associations environnementales...). «Il serait temps de s’interroger sur le recyclage au moment où l’on démolit des tours à Kervénanec», suggère Jacques Sinquin.
 
Lorient le 05/10/2007


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres