Jan. 07 31

Version imprimable Le Télégramme Gâvres Projet d'extraction de sable : le peuple des dunes mobilisé

Article du 209/01/2007


Des membres du collectif "le Peuple des Dunes" photo Le Télégramme 2007

Revue de presse
Le Télégramme relate la dernière réunion du collectif



Projet d'extraction de sable : le peuple des dunes mobilisé
Samedi matin, les associations intéressées pour s'opposer au projet d'extraction de sable du groupement Lafarge, étaient réunies à Gâvres, afin de former un collectif, « le peuple des dunes ». Pour démontrer leur détermination et leur mobilisation, une marche sera organisée le 25 mars, à Erdeven.

En tout début de réunion, M. Jean Grésy, vice-président de l'association Sauvegarde et protection du littoral de la presqu'île de Gâvres (initiatrice du collectif) a présenté aux membres des différentes associations présentées, la chartre d'adhésion au collectif « Le peuple des dunes ».

Des arguments
Face au projet d'extraction de sable et granulats marins par les sociétés du cimentier dénommé groupe Lafarge, à proximité de sites classés Natura 2000, dans un périmètre situé entre Gâvres, Belle-Ile, Groix et Quiberon, les signataires du présent engagement considèrent qu'ils se trouvent dans un état de nécessité pour s'allier et promouvoir ensemble, sans esprit partisan, ni polémique, une défense collective dans le respect de leurs valeurs, consacrées par l'objet de leur statut respectif. M. Bailly, professeur intervenant à l'université de Lorient sur l'aménagement et le développement des territoires maritimes et côtiers n'a pas caché son inquiétude quant à l'évolution géomorphologique du trait de côte en cas d'extraction. Expliquant que le dégraissement actuel des plages était dû aux prélèvements réalisés pendant et après la Seconde Guerre, une extraction supplémentaire mettrait en péril la dune vive actuelle dans les décennies suivantes. Il est aussi revenu sur le besoin considérable de granulat pour la construction en France. Actuellement, la France doit importer, mais de grands gisements en Norvège et Angleterre ferment actuellement pour des causes souvent environnementales. « Ces grands groupes devraient se remettre en cause et rentrer dans une logique de développement durable en recyclant du granulat », commente-t-il. Le troisième point présenté par M. Bailly concernait celui des méthodes cachées de ce groupe alors que le projet germe depuis des années. Il a souligné que « cela va à l'encontre des politiques européennes sur les orientations des espaces littoraux qui tendent vers une responsabilisation des populations et une gestion auto responsable du territoire ».

Une marche le 25 mars

Le collectif est bien déterminé à se faire entendre. En cette période pré-électorale, un appel sera lancé vers les élus qui seront certainement amenés à se positionner sur le sujet. Un site Internet ainsi qu'un blog seront aussi mis en place afin d'informer la population. Le 25 mars, une marche symbolique et pacifiste sera organisée à 15 h, sur la plage de Kerhillio, un site touristique situé à proximité de la zone d'extraction. 10.000 personnes sont attendues. Face à l'organisation des actions, Jimmy Pahun a aussi mis en avant les besoins financiers du collectif. Plusieurs pistes sont étudiées : participation de 1 € par adhérent d'association membre du collectif, souscription volontaire de particulier, vente d'autocollants... Adresse du siège de l'association gâvraise : ASPLBPG, 2, rue du Parc-des-Sports, 56680 Gâvres.
Forum : http://peupledesdunes.annuaire-forum.com/.
Blog : peupledesdunes.blog.com
Courriel : peupledesdunes@gmail.com

Le Télégramme
Le 29 janvier 2007
Rubrique Gâvres


Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres