Août 07 14

Version imprimable Le Télégramme : Un nouveau projet d’extraction de sable en baie d’Etel

Extrait édition du 13/08/2007

Revue de presse

Le Télégramme



Le collectif du Peuple des dunes, créé pour se battre contre le projet d’extraction de sable du groupe Lafarge en baie d’Etel, a de nouveau l’occasion de se mobiliser. Un projet situé en face de la plage de Linès, à Plouhinec, est en route, mené par la société Les Sablières de l’Atlantique.

L’association de protection et de sauvegarde du littoral de la presqu’île de Gâvres (APSLPG), initiatrice du collectif «Le Peuple des dunes» a tenu son assemblée générale. Une centaine d’adhérents ont écouté, mardi dernier, les divers bilans dressés par les membres du bureau ainsi que les actions en cours ou à venir.

M. André Berthou
a annoncé qu’un nouveau projet d’extraction est en route : la société Les Sablières de l’Atlantique (1) aurait des vues sur un gisement situé entre les gabarits de tirs en mer du Centre d’essais de lanceurs de missiles (Celm) de Plouhinec. Cette information sur un nouveau projet d’extraction en baie d’Etel fait suite à une réunion qui s’était déroulée dans l’après-midi entre des membres de l’association et M. Lunelli, responsable du Celm. Trois couloirs existent et l’un d’entre eux avait déjà été proposé à la société Lafarge. Selon M. André Berthou, président de l’association, le couloir destiné au projet des Sablières de l’Atlantique serait situé en face de la plage du Linés à Plouhinec, et la zone d’extraction se situerait à moins de deux milles des côtes.
12.000 manifestants à Erdeven

Après avoir déposé deux recours (non statués à ce jour) au tribunal administratif contre le projet de la société Lafarge d’extraction de sable en baie d’Etel, l’association a été l’initiatrice en janvier 2007 du collectif «Le Peuple des dunes» formé actuellement d’une centaine d’associations. En mars, 12.000 personnes avaient manifesté sur la plage d’Erdeven contre le projet. La semaine dernière, un stand «Le Peuple des dunes» a pris place au village solidaire du Festival interceltique à Lorient. Près de 10.000 personnes ont déjà signé une pétition qui sera remise en septembre en préfecture à Vannes.

Un nouveau recours
La société Lafarge avait aussi déposé en mairie de Lanester un permis de construire d’un nouveau sablier au port du Rohu. La municipalité qui l’avait tout d’abord refusé, a été contrainte par le juge des référés de l’accepter : deux entreprises étant déjà présentes sur ce site, la société Lagarge avait argumenté un droit à la concurrence. Mais, selon les membres de l’association, l’une des deux est déjà une filiale du groupe Lafarge. Conscient que le projet d’extraction ne peut se faire sans zone de déchargement, le peuple des dunes a émis un nouveau recours au tribunal administratif. Trois contentieux sont donc en cours actuellement.

350 adhérents

En début de séance, André Berthou, président de l’APSLPG, a rappelé les actions menées par l’association depuis sa création. Fort de ses 350 adhérents en 2007, l’association intervient auprès des élus et des administrations en faveur de la protection du littoral. Elle est aussi soucieuse de promouvoir un développement durable de la zone côtière. Des nettoyages de plage sont organisés et une plaquette informative sur les différentes espèces végétales que l’on trouve sur la dune gâvraise a été réalisée.

(1) Les Sablières de l’Atlantique : société spécialisée dans la production de sables et de granulat.

Le Télégramme du 13/08/2007


Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres