Juin 08 21

Version imprimable Morbihan. Ce n'est plus une politique de l'environnement. C'est une pantalonnade!

Lettre ouverte à Jean-Louis Borloo


Le site Bellaciao se fait le relais du Peuple des Dunes en reprenant le texte intégrale de sa "lettre ouverte à Jean-Louis Borloo" qui dénonce notamment  les dangers du projet d'extraction de sable en mer du cimentier Lafarge.


Copie d'écran du site Bellaciao

Bellacio

Lettre ouverte à Jean-Louis Borloo

""Ce n’est plus une politique de l’environnement. C’est une pantalonnade ! C’est pourquoi, monsieur le ministre, nous faisons, par la présente, appel à votre vigilante intervention.""


Monsieur le ministre d’Etat,

Le peuple des dunes, collectif des associations de défense de l’environnement, constitué début 2007 pour faire échec au projet d’extraction de sable en mer des cimentiers (groupe Lafarge et Italcementi), dans la baie d’Etel, vous interpelle publiquement pour que vous refusiez de signer le renouvellement du permis de recherche, appelé PER SUD LORIENT, sollicité en janvier 2007, au profit de ces deux multinationales.

Ce projet est d’envergure puisqu’il porte sur une extraction de 600 000 tonnes de sable par an pendant 30 ans, soit 18 millions de tonnes, à 3 milles des côtes et du plus grand massif dunaire de Bretagne. Ce massif dunaire, classé Natura 2000, fait partie intégrante du Grand site qui va de Quiberon à Gâvres. L’Union européenne, l’État, la région et le département y ont investi des sommes importantes pour protéger la faune et la flore.

En octobre 2007, dans le cadre de cette demande de renouvellement du PER , l’avis des différentes municipalités concernées a été sollicité. Toutes, sans aucune exception, ont voté contre le principe d’une telle autorisation (Quiberon, Saint Pierre de Quiberon, Plouharnel, Erdeven, Etel, Plouhinec, Gâvres, Lorient etc).

Sans doute s’agit-il là d’un vaste projet à trois composantes, soigneusement instruites de façon séparée, fondé sur l’extraction en mer dans la zone allant de Quiberon à Gâvres, du lavage du sable au port du Rohu et de la fabrication du béton à Lorient. Ces deux derniers projets ont été gelés, pour l’instant, par les maires de Lorient et de Lanester.

UNE CATASTROPHE ECOLOGIQUE ANNONCEE


L’émotion du Peuple des dunes s’explique par l’identification d’un certain nombre de risques, soulignés par les scientifiques consultés : ... suite sur Bellaciao

http://bellaciao.org/fr/


Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres