Sep. 07 09

Version imprimable Morbihan. "Le Peuple des Dunes" a dansé samedi soir avec les dunes

Communiqué du Collectif le Peuples des Dunes

Après le fest-noz de soutien du 8 septembre à Port-Louis en Bretagne.
 

Le peuple des dunes a dansé samedi soir avec les dunes

Plus de 2000 personnes ont participé au concert et au fest noz géant organisés devant les murs de la citadelle de Port Louis, le 8 septembre 2007, par le peuple des dunes, collectif d’associations de défense de l’environnement, en présence de madame Monique Vergniaud, maire de Port Louis et de Monsieur Gral, député de la deuxième circonscription. Alternant musique, danses et prise de paroles, le collectif a entendu une nouvelle fois dénoncer le projet d’extraction de sable du groupe Lafarge, dans la baie d’Etel.

Exprimant leur solidarité par leur participation bénévole, se sont ainsi produits successivement Jakez le Drian et Patricia le Ménach, le quartet de Port Louis, Arvest, le bagad de port Louis arborant tous le tee shirt du Peuple des dunes, les frères Mahévas, la cabane su’l’chien, Noluen le Buhé et Annie Ebrel, Jean Marc Valy et G. Pistien, les mauvaises langues, Julian Kergosien et Guénaël Dage, Obaya, Pierre Philippe et Méven Ihuel, Wipidoup et Triorezed. Tous ont été vivement applaudi.

Après cette soirée festive, le peuple des dunes annonce, si les pouvoirs publics refusent d’entendre les revendications de la société civile, qu’elle va radicaliser son action. Le porte parole du mouvement Alain Bonnec, Pierre Mollo, enseignant chercheur, spécialiste du plancton, Yves Lebahy géographe, professeur à l’université de Bretagne sud, André Berthou et Jean Grésy, respectivement président et vice président de l’association de sauvegarde et de protection du littoral de la presqu’île de Gâvres, ont proposé tour à tour un certain nombre d’actions : la consignation par le préfet de département de la somme d’un million 700 000 euros, sur les deux millions annoncés, représentant le montant de l’engagement non utilisé par le groupe Lafarge pour effectuer des recherches, cette somme étant mise à la disposition ensuite de laboratoires indépendants ; l’inscription du site de la baie d’Etel au patrimoine mondial de l’humanité pour sanctuariser ce site exceptionnel ; l’intervention du collectif à l’occasion des prochaines élections municipales avec la signature par les listes candidates d’un pacte de soutien au peuple des dunes, pour enraciner le mouvement au niveau politique ; une menace de boycott des produits des ciments Lafarge au cas où une demande de permis d’exploitation serait déposée, en faisant appel à la solidarité bretonne et au mouvement de défense de l’environnement au niveau national et européen ; des manifestations avec barrage des routes, autoroutes et TGV, rades, ports et centres villes à Lorient ou à Vannes, dans un premier temps.

Cette opération danse avec les dunes visait également à recueillir de nouvelles pétitions (près de 14 000 à ce jour), qui seront remises officiellement au préfet de département ou à Madame Alliot Marie, ministre de l’Intérieur.

Pendant une minute 30, le coeur du peuple des dunes, par un mixage des bruits de la mer et du coeur humain, s’est fait entendre sur Port Louis et a constitué un grand moment d’émotion.

Le Peuple des Dunes

Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres