Fév. 07 23

Version imprimable Ouest-France, "Débat bien suivi sur le projet d'extraction de sable"

Extrait article du 23 février 2007, édition La Trinité sur Mer


Scan article Ouest-France du 23/02/2007


Le vendredi 23 février, Jimmy Pahun, avec Jean-Pierre Levisage de l'Observatoire du plancton, Yves Lebahy de l'UBS et Jean Grésy avocat, ont poursuivi leur tournée, d'information et de mobilisation. C'est l'association La Vigie membre du collectif "le Peuple des Dunes" qui invitait.

Ouest-France relate ce débat :

"Débat bien suivi sur le projet d'extraction de sable"
Vendredi 23 février, soixante-dix personnes ont répondu à l'appel à la mobilisation lancé par l'association Peuple des Dunes auquel s'est jointe La Vigie, contre le projet d'extraction de sables entre Gâvres et Quiberon des groupes Lafarge et Italcementi. C'est un public informé et conscient des enjeux du projet qui se trouvait réuni, bien que La Trinité-sur-Mer ne soit pas en ligne de front. Jean-Pierre Levisage de l'Observatoire du plancton, le professeur Yves Lebahy de l'UBS et Jean Grésy, avocat, ont tour à tour fait le point écologique, technique et juridique de l'affaire mettant en évidence les risques de glissement des dunes vers l'avant-plage et l'incohérence de politiques qui ne protègent pas des zones sensibles reconnues au niveau européen avec le projet Life Nature "maintien de la biodiversité littorale sur le site Gâvres Quiberon". Ils ont mis en cause les besoins en granulats d'une urbanisation côtière excessive et plaidé pour des solutions alternatives. Aussi "pour empêcher ce carnage écologique", Jimmy Pahun, président (porte parole) de Peuple des Dunes, a interpelé les nombreux élus présents "il faut que vous veniez avec nous le 25 pour que les autres élus vous suivent". Geneviève Marchand, maire de Saint-Pierre-Quiberon n'a pas manqué de répondre : "L'inquiétude des élus existe depuis 2005. Elle s'est traduite par de nombreuses interventions et dernièrement le vote d'une motion par mon conseil municipal".

Jimmy Pahun (...) a interpellé les nombreux élus présents. "Il faut que vous veniez avec nous le 25 pour que les autres élus vous suivent"  Geneviève Marchand, maire de Saint Pierre de Quiberon n'a pas manqué de répondre "L'inquiétude des élus existe depuis 2005. Elle s'est traduite par de nombreuses interventions et dernièrement le vote d'une motion par mon conseil municipal".

Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres