Mai 07 23

Version imprimable Ouest-France Extraction de sable : lettre ouverte à A. Juppé

Extrait article du 23/05/2007

Revue de presse
 

Ouest-France

Extraction de sable : lettre ouverte à A. Juppé

Roland Le Sauce, maire-adjoint d'Achères, Alréen d'origine, interpelle le nouveau ministre de l'Écologie sur le projet du groupe Lafarge.


«Je saisis l'opportunité de votre nomination pour vous demander de surseoir au projet cité en objet. Malgré deux courriers adressés courant mars à votre prédécesseur et courant avril au Président de la République, qui sont restés sans suite réelle au regard des enjeux environnementaux posés, l'urgence appelle à l'action», écrit Roland Le Sauce, maire-adjoint d'Achères, Alréen d'origine, à Alain Juppé, ministre de l'Écologie et du Développement durable.

Il rappelle que le ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie a accordé «conjointement et solidairement à la Société rennaise de dragages, à la société GSM et à la société Granulats Ouest un permis exclusif de recherche de sables et graviers siliceux marins dit «Permis Sud-Lorient», d'une superficie de 16,2 km² situé sur les fonds marins du domaine public maritime entre Quiberon et Gâvres.
Ce permis donnera suite à une concession d'exploitation de ce sable pour une durée de 30 ans. 600 000 tonnes de sable seront extraites par an, soit un total de 18 millions de tonnes pour la durée de la concession.

«Ce projet suscite incompréhension et colère de nombre de personnes et associations de défense du littoral côtier. Plus de 12000 personnes ont manifesté leur opposition, le 25 mars dernier à Erdeven», au projet d'extraction de sable marin du groupe Lafarge au large, entre Groix et Quiberon.

Défense de la biodiversité

L'élu souligne que «le site dunaire de Quiberon à Gâvres, et les îles qui lui font face, témoigne d'une très forte spécificité qui lui a valu d'être désigné d'intérêt communautaire par Bruxelles et inscrit au réseau Natura 2000. Cette zone côtière de plus de 100 km bénéficie aussi d'une attractivité touristique exceptionnelle compte économiquement pour le département. Faute d'une vision politique erronée, l'identité de cet espace qui forme un territoire vivant, porteur d'une histoire et d'une culture maritime, risque de disparaître de manière irréversible».

«Avec ce projet d'extraction de sable, combien pèse la conservation de la biodiversité... Le fonds marin constitue l'habitat de nombre d'espèces vivantes, notamment de poissons. Le sable est une source importante de nourriture car ils abritent de 500 à plus de 1 000 petits invertébrés au mètre carré».


«Le système plage-dune présente plusieurs intérêts : attrait touristique, protection de l'arrière-pays de l'ensablement et des inondations dues aux tempêtes, présence de végétation très particulière, source de nourriture pour des oiseaux qui y nichent».

Aux yeux de Roland Le Sauce, «toute la littérature se rapportant à l'extraction de sable marin confirme les dires des représentants des associations de défense du littoral. Les activités humaines accélèrent la modification du trait de côte. Le sable est un pur produit de l'érosion glacière. Si l'érosion des plages est naturelle, l'extraction de 18 millions de tonnes dans la baie d'Etel entre Quiberon et Gâvres, combinée à l'élévation du niveau de la mer consécutive au réchauffement de la planète, accentuera l'érosion du système plage-dune».

Il suggère l'ouverture d'un «programme de recherche incitative, notamment sur l'évolution du trait de côte avec la participation de ceux et celles qui font vivre le littoral. Le syndicat mixte du grand site dunaire Gâvres-Quiberon pourrait en être le maître d'oeuvre au travers d'un groupement de commandes qui mettrait autour de la même table l'État, les collectivités locales, départementale et régionale, voire le groupe Lafarge en tant que défenseur et adepte du développement durable».

Ouest-France
Edition : Auray - Rubriques : Auray Ville du 23/05/2007


Mots-clés :

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres