Nov. 07 01

Version imprimable Ouest-France Groix, "Permis Lafarge : le conseil est défavorable"

Extrait article 01/11/2007

Revue de presse


Ouest-France

Permis Lafarge : le conseil est défavorable

Réuni mardi soir à la salle des fêtes, le conseil municipal a délibéré sur la demande de prolongation du permis exclusif de recherche de sables et de graviers siliceux marins au large de l'île. L'Etat a accordé au groupe Lafarge, il y a deux ans, un permis exclusif de recherche au large de Groix, Gâvres, Quiberon, Belle-Ile. Les communes littorales ont été invitées à faire connaître leurs observations sur le renouvellement de ce permis pour une période de deux ans, au plus tard le 31 octobre. Toutes les autres communes ont émis un avis défavorable. «L'Île de Groix a été la première à contester le projet, considérant notamment que le principe de précaution n'était pas appliqué, ni en matière environnementale, ni dans le domaine économique en ce qui concerne la pêche côtière», rappelle le maire.

La mobilisation contre le projet d'extraction de sable marin a permis la constitution d'une commission de suivi, ainsi que la création d'un groupe de travail au sein de Cap l'Orient, appelé Rade et développement durable. «La communauté d'agglomération a beaucoup travaillé sur cette question, en partenariat avec toutes les parties concernées, les pêcheurs et les diverses associations. Elle a entendu le groupe Lafarge, mais elle a également demandé à Audelor de faire un point des connaissances actuelles sur l'impact de l'extraction... Son objectif est d'obtenir une expertise indépendante, selon le principe de précaution le plus élémentaire», souligne Eric Régénermel. Car actuellement, les bureaux d'études sont financés par Lafarge.

«Il faut permettre à ces démarches d'aboutir, à commencer par l'expertise scientifique qui doit pouvoir se dérouler de façon sereine et transparente. Le développement économique doit aujourd'hui s'envisager en termes de cohérence, avec les enjeux de qualité de vie et de protection de l'environnement. Tel est le sens de la démarche Agenda 21, actuellement à l'oeuvre sur Groix», argumente le maire. Il lui paraît donc impossible de prendre une décision en l'absence d'un travail d'expertise indépendant, permettant de disposer de conclusions précises et de préconisations. Le maire a été suivi par l'ensemble des conseillers. Un avis défavorable a été voté à l'unanimité.

Ouest-France du 01/11/2007
rubrique Île de Groix

Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres