Juin 08 22

Version imprimable Ouest-France Morbihan. Le Peuple des dunes écrit à Jean-Louis Borloo

Extrait article du 21/06/2008


Revue de presse

Nous n'allons pas bouder sur cet article en page Morbihan, mais nous remarquons que Ouest-France, qui a bien remarqué la répartition régionale des associations adhérentes au collectif "le Peuple des Dunes", limite au département du Morbihan la diffusion de cet article sur support papier et l'a rendu invisible sur internet, alors qu'il a récemment publié un article sur la visite organisée à Brest par Lafarge dans toutes ses éditions et l'a rendu très visible sur internet !!


Scan de l'article du quotidien Ouest-France 21-22/06/2008

Ouest-France

Le Peuple des dunes écrit à Jean-Louis Borloo

Les 140 associations adhérentes demandent au ministre de dire non à Lafarge. Elles ne veulent pas que le préfet reconduise le permis de recherche de sable.

Constitué pour faire échec au projet d'extraction en mer de 18 millions de tonnes de sable par le groupe Lafarge, le Peuple des dunes fédère 140 associations venant de toute la Bretagne. Dans une lettre ouverte au ministre de l'Écologie, il dénonce "le parti pris du préfet de tout faire pour favoriser le projet du cimentier". Il demande à Jean-Louis Borloo "de refuser le renouvellement du permis de recherche appelé Per Sud Lorient, obtenu par Lafarge et Italcementi en janvier 2007".

Au nom du principe de précaution, le Peuple des dunes considère "qu'il y va du développement durable de toute une région. C'est notre devoir de préserver, pour les générations futures, ce patrimoine d'une richesse inouie." Por l'association, cette extraction de sable à proximité des côtes va entraîner "une véritable catastrophe écologique : érosion du trait de côte ; risque, à terme, de submersion marine de terres et de maisons ; réveil des espèces phytoplancton indésirable, pouvant mettre en péril l'économie ostréicole locale ; destruction des frayères et de la pêche dans cette zone (anchois, sardines, soles, thons...) où travaillent une centaine de bateaux ; atteinte à la qualité des eaux de baignade ; menace sur l'avenir touristique et commercial local, etc."

21 000 signatures


Rappelant que la pétition contre l'extraction a réuni 21 000 signataires, le Peuple des dunes dénonce "le site internet ouvert par le préfet, aux frais du contribuable, et qui ne rend aucun compte de l'avis des élus municipaux et des opposants. Émus qui, tous sans exception, se sont prononcés et ont voté contre le principe d'une telle autorisation : Quiberon, Saint-Pierre Quiberon, Plouharnel, Erdeven, Étel, Plouhinec, Gâvres, Lorient...

"Même parti pris dans la gestion du dossier Natura 2000. En effet, sur tout le littoral breton, des Côtes-d'Armor au Morbihan, tous les périmètres maritimes Natura 2000 englobent les îles dans de très grandes emprises qui s'étendent jusqu'au continent... Seule la baie d'Étel fait exception ! L'enjeu est, bien évidemment, de sanctuariser le site d'extraction dédié au groupe Lafarge;"

"Le mépris affiché dans la gestion locale de ce dossier, à la fois à l'endroit des élus et de la société civile, traduit l'absence d'une politique de développement durable? Le Peuple des dunes, sensible aux enjeux économiques de la région, estime que les pouvoirs publics doivent empêcher clairement les industriels de piller les réserves naturelles, et les inciter à investir sérieusement sur des projets innovants en termes de matériaux et à recycler les matériaux de démolition."

Ouest-France
Page Morbihan le 21/06/2008

Mots-clés : , ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres