Août 07 15

Version imprimable Pétition en ligne, pour limiter le débarquement du sable au Rohu à Lanester


L'association "Lanester Urbanisme Environnement", a mis en ligne une pétition, le 31 juillet 2007, déjà annoncée par un article du Télégramme le 26 juillet : "Lafarge, les sabliers, ne sont pas bienvenus au Rohu à Lanester". Sur son site, l'association Lanester Urbanisme Environnement (membre du collectif Peuple des dunes), explique dans le détail la motivation de cette pétition demandant une modification du PLU de Lanester :

PETITION AUX ELUS MUNICIPAUX DE LANESTER

Afin de parer aux risques qu’induiraient pour nos côtes et pour plusieurs quartiers de notre Ville les projets d’extraction en mer et de traitement au ROHU de millions de tonnes de sable ( 600 000/an sur 30 ans) les soussignés dont les noms suivent demandent au conseil Municipal de LANESTER de saisir l’occasion de la révision du PLU actuellement engagée pour modifier les droits d’utilisation des sols dans la zone du Rohu.Cette modification devrait notamment supprimer la possibilité actuellement ouverte de créer un ponton dans le chenal du Blavet dont la seule raison d’être serait de faciliter les débarquements de sable. Elle devrait d’autre part abandonner la perspective actuellement préconisée de regroupement des sabliers et proscrire l’installation sur la zone d’industries classées à l’exception de celles liées à la construction navale. Ces modifications pourraient être assorties d’autres dispositions visant à maîtriser le développement de cette zone en harmonie avec celui de la commune.

Pour préserver nos côtes et nos dunes et ne pas aggraver nos nuisances urbaines

Pour bloquer les projets sabliers de Lafarge nous demandons de modifier le PLU de Lanester. Ces lignes ont pour objet de vous expliquer pourquoi.



1- La situation actuelle :

Installées au Rohu dans les années 70 par la Chambre de Commerce, propriétaire et gestionnaire de la zone d'activités, deux entreprises sablières y reçoivent par mer du sable provenant de l'estuaire de la Loire qu'elles tamisent sur place puis livrent par camion aux utilisateurs à raison actuellement de 600.000 tonnes/an (400.000 il y a 4 ans).
Très peu porteuses d'emplois locaux ces entreprises qui créent des nuisances importantes (sonores notamment)pour les quartiers d'habitation proches du Rohu (Le Cosquer, Locunel) occasionnent d'autre part un gros trafic de poids lourds en traversée de l'Est de la ville (quartiers de Lann Gazec et Kervidon).

2- Les projets de Lafarge :
a) Numéro 1 mondial des cimentiers, Lafarge se propose de doubler le tonnage de sable débarqué et traité au Rohu. Une partie de ce sable dont le tonnage dépasserait de loin les besoins du Morbihan serait réexpédiée par mer après traîtement vers le Sud-Est de l'Angleterre (Londres et sa banlieue - cf déclaration du professeur Lebahy de l'UBS/Télégramme 12/07/07).
b) Les 600.000 tonnes annuelles supplémentaires attendues seraient extraites pendant 30 ans de fonds marins situés entre Gâvres et Quiberon.
c) A moyens terme, la femreture envisagée des gravières de l'intérieur des terres conduirait à associer au sable des granulats et des calcaires d'origine marine qui seraient forcément concassés au Rohu.

3- Ce qui entraîneraient
a) Pour nos côtes : une dégradation physique et biologique irréversible du cordon dunaire et des fonds sous-marins entre Gâvres et Quiberon ; avec répercussions sur la pêche côtière et l'ostréiculture en rivière d'Etel.
b) Pour notre ville : une aggravation lourde des nuisances actuelles évoquées ci-dessus et une extension des problèmes de bruit à de nouveaux quartiers ( La Grande Lande, Le Fons, Toulbahado, ...).
c) Pour la zone du Rohu : des obstacles supplémentaires à l'installation souhaitée de nouvelles entreprises liées à la Navale : les peintures de marine n'aiment pas les vents de sable !

4- Comment y faire échec ?

Pour contrer ces projets il est essentiel d'empêcher que Lafarge s'installe sur le Rohu. Le Maire de Lanester a de ce point de vue les mains liées aujourd'hui par les dispositions qu'elle a laissé inscrire il y a deux ans dans le PLU concernant le Rohu : autorisation de construire un ponton dans le chenal du Blavet et prévision de regroupement des activités sablières dans le Sud-Est de la Zone. Sur ces bases par deux fois ses refus d'accorder les permis de construire déposés par Lafarge ont été annulés par les juges Administratifs.

Or, il se trouve actuellement que pour d'autres raisons le PLU de Lanester est mis en révision et que cette révision va prendre plusieurs mois.

Il est de ce fait possible de demander que le Conseil Municipal de Lanester introduis dans cette révision une modification des droits d'utilisation des sols de la Zone du Rohu incluant l'abandon des autorisations d'établir un ponton et de regrouper les sabliers.

Tel est le sens et l'objet de la pétition qui vous est soumise.

Lanester Urbanisme Environnement


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres