Mars 07 04

Version imprimable Peuple des Dunes, pétition en ligne 100 signatures


 

Contre l’extraction de sable entre Gâvres et Quiberon
Les principes de la Charte de l’environnement, désormais élevés au rang de principes constitutionnels font un devoir, à tous les citoyens, de défendre la nature, en vue d’un développement durable.
Face au projet d’extraction de sable et granulats marins entre Gâvres, Groix et Quiberon, les signataires du présent engagement considèrent qu’ils se trouvent en état de nécessité. pour s’allier et promouvoir ensemble, sans esprit partisan, ni polémique, une défense collective dans le respect de leurs valeurs.
Collectif
Le Peuple des Dunes


Pétition en ligne de 001 à 100

Commentaires laissés par les pétitionnaires au moment de la signature
Attention, ces avis ne sont pas obligatoirement ceux du collectif.

Erwan Les multinationales s'imaginent que tout s'achète ! et ils prélèvent même si cela doit compromettre l'avenir de nos enfants. • David Conservons le sable pour nos plages • Bruno Il est urgent de protéger la mer • Francis Si par mon métier je peux apporter ma contribution à cette résistance et lutte n'hésitez pas à me le faire savoir. Cordialement. • José Pendant que nous y sommes, pourquoi ne pas prendre le sable des plages des côtes françaises ? Soyons sérieux... ! • Roland Tous ensemble le 25 mars • Laissez nous nos magnifiques plages de Bretagne avec tout ce qui les caractérise !!! • Karine Non à la destruction du Maguer ! • Erwann Le littoral est fragile, les "experts" qui osent prétendre le contraire sont des menteurs • Lionel actuellement je construit une maison ecologique sans béton (c'est possible et oui et isolée naturellement avec du chanvre alors le tout béton arrêtons , elle ne me reviens pas plus cher qu'une autre maison. De plus je suis surfeur, proche de la nature et de la mer que je veux proteger, il ya la loi littorale contre nous (ou pour nous selon les cas) pourquoi ces grands groupes ont ils des passes droit? moi on m'a refusé mon permis de construire 1 fois car j'étais à 300m de la ria d'Etel et eux ils vont carrement piocher dedans la mer on leur laise le droit, l'Etat français est vraiment incompréhensible • Pascal Une fois de plus, notre littoral subit l'une des pires agressions de l'homme. • Michel Ce projet ne s'inscrit pas dans une politique de développement durable pour la région, donc pour la planète. • Fabrice Vretonned,holl a gevred a manifestadeg e Erdeven d'ar 25 a viz Meurzh ! Bretons, tous ensemble le 25 mars à Erdeven contre le projet de pillage de la multinationale française et libérale Lafarge. Sachons nous souvenir des luttes anti-nucléaires bretonnes de Plogoff et Erdeven! A bon entendeur... • Jerom Le béton est à de multiples niveaux une grande source de polution (il faut énormément d'énergie pour le fabriquer, c'est un très mauvais isolant et de plus il n'est pas ou très très peu recyclabe). Cette opération industrielle, aux conséquences désastreuses pour l'environnement et pour la Breatgne, n'a pour seule raison d'être que d'enrichir des investisseurs qui n'ont aucun scrupules à vivre sur le dos de la planète et d'un bon nombre de femmes et d'hommes. Cette extraction de sable est tout simplement honteuse ... elle ne doit pas se faire, rendez-vous le 25 mars prochain ! • Gildas Aller là, faut y'aller ! • Julien Comment je vais faire des patés de sable dans 10 ans, hein Mr Lafarge? • Cessons de detruire la nature • Louis STOURM BREIH PESKED • Michel A l’heure ou le réchauffement climatique nous pose déjà question sur la pérennité de notre environnement, de quel droit le politique a encore accordé une autorisation supplémentaire d’extraction de sable sous marin en bordure de cote. Il serait bon d’aller creuser ailleurs et surtout sur le champ des intérêts politiques et économiques des quelques personnes concernées. Nous serions peut être étonné de mettre en évidence les relations entre les patrons du groupe exploitant, les gros actionnaires, et les politiques qui on accordé l’exploitation. Les conséquences écologiques de cette exploitation sont très graves. Affaissement des dunes périphériques sur des Km. Il faudra rapporter du sable. Qui payera ? L’exploitant d’extraction ou le politique qui a signé ? Destruction de la faune et de la flore sous marine sur des Km 2 à l’heure ou les pêcheurs côtiers sont déjà menacé et subissent des cotas d’exploitation économiques et écologiques La Bretagne est une terre d’accueil uniquement pour les gens respectueux de notre environnement. Nous sommes fier d’accueillir des milliers de touristes chaque année pour leur permettre de profiter d’un cadre d’exception. De plus en plus de gens apprécient notre douceur climatique en toute saison et repoussent par leur témoignage dans les sphères parisianistes les détracteurs aux cerveaux humides qui critiquent notre belle région. Nous ne pouvons pas accepter cette exploitation sur notre sol pour plusieurs raisons. Destruction de notre patrimoine environnementale. Destruction à terme de notre patrimoine touristique. Elément de plus contribuant au bouleversement climatique international. Je suis Papa et bientôt grand père il est de mon devoir de protéger les générations futures. Nous devrons donc agir par tous les moyens dont nous disposerons pour stopper cette exploitation stupide et non démocratique. • Jacqueline consciente d'avoir échappé au bétonnage des dunes façon "La Grande Motte" à cause de l'occupation d'une partie des dunes par les militaires (partie située sur la commune de Plouharnel) puis à un projet d'implantation de centrale nucléaire toujours sur ces mêmes dunes (sur la commune d'Erdeven) il va falloir encore se mobiliser pour défendre notre site manifestement très convoité ! • Loic L'argent a-t-il plus de pouvoir que l'information ? A l'heure où l'écologie est une mode, pourquoi faut-il encorer se battre pour le respect de l'environnement ? Lafarge ne pourrait-il pas faire des études sur le remplacement écologique de son béton qui rend malade pour une planète plus propre ? à défaut pour une France plus propre ... Des Parisiens bétonnés et bétonneurs vont-ils décider longtemps de scier la branche sur laquelle ils sont assis? • Anne ça suffit!! y'en a marre de vouloir défigurer le littoral !!! • Gaspard c pourri ce truc • Ulysse et le surf alors cmt on va faire? • Daniel Laissons la nature tranquille ! Xavier vive le développement durable • Gilles Cette côte fait partie des plus beaux endroits du monde, la saccager est révoltant ! Un tel arrêté ministériel n'a sans doute pas été obtenu sans moyens de persuasion disons convaincants ... • Laurence allez donc chercher votre sable dans les nombreux déserts de la planète.Ca vous coutera un peu plus cher mais l'argent ne vous manque pas. • Samuel Projet Inadmissible ! Inconscient ! Dans une période où l'environnement est au centre de tous les débats politiques, c'est écoeurant de voir que des projets industriels de DESTRUCTION du littoral florissent en toute impunité ! • Guenael ne laissons pas faire d'Erdeven une plage de galets • Thierry rien n'arrête ces groupes dans la recherche du profit ! • Cecile laissons le sable la où il est • Evelyne trop , c'est trop .....stop ! jusqu'où irons les hommes contre la planète • Alain-Pierre Sincèrement, je ne suis pas qualifié pour savoir si l'extraction de sable entre Gâvres et Quiberon aura une incidence regrettable, mais je suis certain d'une chose, il n'y aura pas d'incidence heureuse, je le sens au plus profond de moi-même. Oh, certes, on peut argumenter, en disant que cela va créer des emplois, rendez-vous compte, un chantier qui pourrait s'étendre sur 30 ans ? Pour ma part, je ne veux pas faire un pacte avec le diable. Le principe de précaution doit jouer. Du sable pour la construction, il y en a dans d'autres endroits. Quelqu'un avait désigné le Sahara comme source potentielle de matériaux pour les groupes Lafarge et autre Vicat, pourquoi pas ? J'en citerais une autre : le sable qui encombre la baie du Mont St Michel, qui va coûter une fortune pour être enlevé et… rejeté en mer. Lafarge ne pourrait-il pas s'en servir ? Je suis grand-père, j'ai vu de l'eau passer sous les ponts, comme on dit, j'espère avoir acquis un peu de sagesse, les années passant et je pense en faire profiter mes enfants et petits enfants en prenant position contre cette extraction. Je signe aussi parce que les liens entre La Fondation Nicolas Hulot et les ciments Lafarge, et entre Cap 21 (Le Page) et les ciments Vicat me gênent quelque peu. Ces liens ont été signalés dans les médias, sans faire beaucoup de bruits, mais je pressens qu'ils sont fondés. Ces 2 organismes de défense de l'environnement vont-ils réellement se "mouiller" contre cette extraction ? J'attends de connaître leur position. Comme toute personne ayant un minimum de bon sens, je signe des 2 mains contre l'ouverture de ce chantier d'extraction de sable. • Khate Je signe avec plaisir !!! • Xavier Y-a-t-il déjà eu des prélèvements sur le site d'extraction par Lafarge. Si oui à quelle date et quel volume de sable a été prélévé ? • 


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres