Mars 07 07

Version imprimable Peuple des Dunes, pétition en ligne 200 signatures


 

Contre l’extraction de sable entre Gâvres et Quiberon
Les principes de la Charte de l’environnement, désormais élevés au rang de principes constitutionnels font un devoir, à tous les citoyens, de défendre la nature, en vue d’un développement durable.
Face au projet d’extraction de sable et granulats marins entre Gâvres, Groix et Quiberon, les signataires du présent engagement considèrent qu’ils se trouvent en état de nécessité. pour s’allier et promouvoir ensemble, sans esprit partisan, ni polémique, une défense collective dans le respect de leurs valeurs.
Collectif
Le Peuple des Dunes


Pétition en ligne de 101 à 200

Commentaires laissés par les pétitionnaires au moment de la signature
Attention, ces avis ne sont pas obligatoirement ceux du collectif.

  Evidemment, ça en devient une habitude, de toutes façons, si ce n'est pas à Quiberon, ce qu'il faut souhaiter, c'est que ce genre de procédé soient effectués en accord avec des responsables de l'environnement et des cabinets d'étude sur l'impact à venir. • Frederic Les plages, la mer sont de magnifiques étendues naturelles. Que Larfage aille au diable !! • Nathalie 600 000 tonnes de sable par an pendant 30 ans comment peut on dire qu'il n'y aura aucunes conséquences sur un littoral déjà bien fragile! • Elodie notre avenir n'est pas à vendre • Gwendal no comment... • Gilles j'ai un studio à Penthièvre et veux retrouver le sable sur la plage. Alors? Lafarge ramasse tous les cailloux , fais en du sable et laisse notre OCEAN en paix, ok ? • Philippe "priez" pour nous, pauvres pécheurs qui ne croient plus au marchand de sable depuis longtemps....... • Philippe Décidement les dunes d'Erdeven motivent les "industrieux" comme les "Energiques"!! • Patrick Pourquoi devrions nous laisser la société lafarge détruire notre littoral? Nous, les plongeurs somment les témoins de ce qui se passe sous l’eau. Comment la faune et la flore pourra survivre à un tel bouleversement, c’est ahurissant qu’un tel projet ai pu naître et c’est encore plus stupéfiant que les autorités en soient les complices ! L'ecosystéme de nos cotes est déjà bien à mal grâce aux boues de dragage mal évacuées et o combien toxiques (même si certains experts rétorquent le contraire…). La population aquatique, nullement intéressée par l’enrichissement de la race humaine, étouffe grâce à la bêtise et la cupidité de certaines personnes. Les pétrolier ne sont plus les seuls destructeurs des fonds marins. Le leader mondial des matériaux de construction, n’étant pas suffisamment leader mondial et n’ayant réalisé que 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2006, rejoint les total-elf-fina et autres pollueurs de tous types pour continuer le travail de destruction de la planète. L'entreprise lafarge se vante grâce à son site Internet, d'être partenaire du WWF et de se soucier de l'environnement, il semble qu'elle soit plus sensible à continuer à s'enrichir et n’ a que faire de dame NATURE. Je n’ai qu’un conseil à donner à l’entreprise lafarge, qu'elle aille voir ailleurs si le sable est plus rentable qu’en Bretagne et vu que cette entreprise internationale est déjà établie en Afrique du nord, il y a ce qu’il faut en matière de sable dans le Sahara. •  M.Claire J'invite tous les instigateurs de ce projet à venir voir l'état de la plage de Penthièvre, suite aux extractions de sable après l'Erika. Cette belle plage de sable sans danger pour les enfants, s'est transformée en une dangereuse plage de galets et de morceaux de bétons qui réapparaissent. Deux épaves qu'on n'avait jamais vu, se sont découvertes, et le phénomène ne fait qu'empirer d'année en année. On imagine les dégâts après Lafarge. Personne ne peut mesurer ces dégâts, pas même des scientifiques. Il faut opter pour la prudence, et non seulement interdire les extractions de sable, mais aussi ne plus toucher à la mer. Laissez la tranquille, et elle vous remerciera. • Céline laissez la nature tranquille!!! • Bruno créateur du site Merci Erika • Pascal Pour que + jamais l'homme scie la branche sur laquelle se tiennent les générations futures • Jeannine campant depuis 30 ans à Belle-ile en mer, utilisatrice du tire-bouchon, petit train de la presqu'ile, je ne veux pas voir détruits ces paysages exceptionnels au profit de bétonneurs à courte vue. Stop aux destructions sauvages du littoral, promotion d'un camping écologique et populaire !!! • Nadine Pour que les dunes et les plages restnet aussi belles ! • François maison à Belle Ile, besoin vital de côtes intactes, Au secours ! • Michel Ma vie m'a fait connaitre la mer de trés prés. Un projet de cette envergure est destructeur et devrait être montré du doigt partout même s'il y a de gros enjeux financier!!!!!!!! • Franck je suis originaire de Pluvigner et souhaite revenir dans la région dés que pourra. Kénavo • Michel ils n'ont qu'à aller chercher le sable en Chine... le pillage ça suffit ! • Yvonne Non non non au béton !! • Jocelyn Vive la nature !!! • Le Troll Bonjour, Comment ne pas se sentir solidaire contre cette action infamante, cette ignominie : toucher à nos côtes. Un forum a adressé un courriel à l'association Nicolas HULOT, afin qu'elle prenne position sur l'impact environnemental d'un tel chantier. Cela fait plusieurs semaines, mais il n'y a pas de réponse, pas plus de réponse de la part de l'IFREMER à qui nous avons adressé le même courriel, au même moment. Que ceux qui lisent ces lignes, adressent également un courriel d'indignation à ces 2 entités. Il faut qu'elles osent donner leur avis sur ce projet. Si elles ne le donnent pas, alors qui peut le donner ? Ceux qui se dressent contre le projet du chantier pharaonique d'extraction de sable entre Gâvres et Quiberon semblent seuls, mais un vent de révolte ne peut pas ne pas se lever. Devrons nous ressortir le drapeau Gwen Ha Du et nos pennbazh ? • Jean-Yves en tant qu'ancien bellilois on a pu voir ce que l'extraction de sable a pu faire sur les ouvrages de défense de la côte datant de Vauban et qui ont disparu en quelques années à partir du moment où le sable a été prélévé! On peut envisager, avec les prélèvement de Gâvres une vaste érosion de la côte avec les dégats collatéraux imprévisibles! Non sens absolu!!! ...alors que le sable de Loire, lui charge les plages de St Brévin et que sa collecte est très organisée!!! • Paul pour que la destruction de l'environnement ne soit qu'un mauvais souvenir • Stéphane Non à ce terrible projet • Jean-Philippe on nous enlève du sable en mer...pour nous ajouter du béton sur la côte...Non merci Lafarge ! • Hélène La nature n'est pas une marchandise. Laissez-lui son sable ! • Catherine et Sylvain laissez nous au moins la bretagne! • Claude et dire que nous autres on a pas le droit d'en tirer un seau pour la caisse du chat!!!! • Fred Y a plus de sable ? Rognez vos marges. Cherchez autre chose, On a notre dose • Guy à quand une consultation de la population de type référendum local sur de tels sujets environnementaux ? • Olivier Keep the see alive! • Tony c3d8e • Claude Le groupe a les moyens d'aller chercher le sable là ou il devient une menace pour les populations : "là ou le désert avance !" • 


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres