Jui. 07 26

Version imprimable Peuple des Dunes, pétition en ligne 3500 signatures

Plus 7000 sur papier = 10500 signatures

 

Contre l’extraction de sable entre Gâvres et Quiberon
Les principes de la Charte de l’environnement, désormais élevés au rang de principes constitutionnels font un devoir, à tous les citoyens, de défendre la nature, en vue d’un développement durable.
Face au projet d’extraction de sable et granulats marins entre Gâvres, Groix et Quiberon, les signataires du présent engagement considèrent qu’ils se trouvent en état de nécessité. pour s’allier et promouvoir ensemble, sans esprit partisan, ni polémique, une défense collective dans le respect de leurs valeurs.
Collectif
Le Peuple des Dunes


Pétition en ligne de 3401 à 3500

Commentaires laissés par les pétitionnaires au moment de la signature
Attention, ces avis ne sont pas obligatoirement ceux du collectif.

Stéphanie : Vive la Bretagne ; Gisele; aimerait recevoir petition papier ; Marc assez, assez , il ya déja moin de poissons en mer maintenant c'est le sable préservons la nature c'est du n'importe quoi.courage. ; Guy : où est la cohérence avec le grand projet Natura 2000 ? Tout le monde s'attache à préserver la dune et on autoriserait la destruction des fonds marins juste devant ?! Dans quel pays sommes-nous ? Au secours... ; Carole : On marche sur la tête ! La piste cyclable n'a pas pu traverser la dune entre Erdeven et Penthièvre pour veiller à sa préservation. Et maintenant, on autorise l'extraction de millions de tonnes de sable à 1 mille marin... La dune risque donc l'érosion accélérée par le vent et des marées qui seront d'autant plus fortes au fur et à mesure des extractions. Sans compter les nuisances sonores jours et nuits, une vue dégagée sur une magnifique plateforme, le trafic de camions pour évacuer le sable extrait, la faune et la flore sous-marine chamboulées, la pollution de l'eau et de l'air, etc. Et que fait-on des personnes qui vivent de l'économie du tourisme déjà bien fragilisée. Au secours !!! Un minimum de bon sens, merci. ; Chantal : cet été je vais pour la 2ème fois dans cette région, que je trouve merveilleuse, je ne vois aucune utilité à gâcher ce paysage magnifique et apaisant, je suis tout à fait contre ce projet ; Gilles : Il faut raison garder ; Guillaume : Le Burro masqué (l'âne catalan) est à vos côtés. ; Sylvie : tous ensemble ; Pascal : Quand va-t-on arrêter d'exploiter et d'ignorer la planète ! Les pollueurs comme Lafarge : pas en Bretagne ! ; Christian : Ce projet est très dangereux. Il porte en germe la destruction de l'isthme de Quiberon et des écosystèmes qui y sont attachés. L'érosion côtière est déjà à l'oeuvre sans extraction, alors... ; Julie : raz le bol du bétonnage massif! ; Isabelle : Stop aux nuisances en tout genre! Sauvons notre environnement , pensons aux générations futures... ; Maryline : Je suis opposée au fait qu'on prélève du sable en mer, quelles que soient les côtes, en particulier les côtes bretonnes. ; Florence : Pourquoi certains gens cherchent ils encore a creuser notre trou ? STOP ça suffit ; Hugues et Cathy : Après Total, Lafarge ??? ça suffit ! assez de dégâts, laissez nos belles côtes ! ; Yann : Etant originaire de l'île de Groix par ma grand-mère, l'écrivain Anne Pollier, et ayant par là même assisté à une évolution anormalement rapide des Grands Sables (réduisant cette immense plage à une taille médiocre, après l'extraction, il y a des années, d'une importante quantité de sable, non loin), je sais à quel point cet ecosystème est fragile. Je m'oppose fermement au projet Lafarge, et je suis de toute façon, contre le ciment, un matériau dégeulasse complètement dépassé, laid, froid et anti-écologique!! ; Marith : Il est urgent de recycller nos bétons et de construire sans piller notre planète ; Stéphane : je suis contre l'extration de sable au large de Quiberon ; Eric : Respectons la Bretagne et son littoral si souvent pollué. ; Christophe : Pour une société qui se veut avoir des principes écolo Lafarge déçoit beaucoup! ; Romain : Suite a la lecture de l'article que vous avez publié dans le surf session ce projet m'a alerté et je n'ai pas pu faire autrement que vous aidez dans votre combat... ; Françoise : Pour que vive la nature. Parce qu'il faut se mobiliser pour que les industriels comprennent que l'époque n'est plus au ciment , et qu'ils doivent réfléchir à d'autres ressources ; Aurelien : l union fait la force alors unissons nous contre ce projet ; Nelly : Vraiment aucun respect de rien. C'est minable... ; Caroline : Se serait bien dommage qu'après tant d'année que la faune et la flore ainsi que tous les professionnels concernés patissent de l'extraction du sable pour le profit d'une grosse société et dans un seul but, se faire de l'argent sans se préoccuper de l'avenir de nos côtes qui deviendront qu'un champs de vase ; Nicolas : c' est encore la nature qui trinque au nom du business ; Thierry : Si on les laisse faire ce sera une catastrophe écologique ; Hervé : Une des plus belle frange du littoral, en plus peu affectée par l'urbanisation : on ne touche pas ! ; Nicolas : Non à la merde qu'il veulent faire près des côtes,c'est une honte ... ; Isabelle : Ce projet est en totale contradiction avec Natura 2000 qui nous interdit de toucher au moindre cm2 de dune... En revanche, extraire du sable marin à moins d'un mile de la côte serait possible? Décidément ceux qui nous gouvernent marchent sur la tête! Les conséquences d'une telle inconséquence sont inqualifiables : nuisance sonore jour ET nuit 7/7j, eau irrémédiablement trouble, éco-système marin ruiné, vue gâchée par une plate-forme de 40 m de haut... trafic incessant de barges de sable et j'en passe! ; Gregory : Laissons nos paysages en l'état il faudrait arréter de penser aux profis avant de penser à notre terre France. ; Christian-René : Un drame pour l'environnement local ! ; Philippe : faut arreter les conn....s ; Armel : Eit me Bro ! C'est aussi irresponsable, égoïste, que le chalutage industriel qui continue aussi pour le profit de quelques-uns... ; Johan : Ha ! Décidémment, encore un exemple où le capitalisme et plus fort que la raison. Avec les problèmes que nous rencontrons aujourd'hui face à l'environnement, les entreprises ne montrent vraiment pas l'exemple en sacageant l'éco-système !!! Décidément, il va falloir voter communiste pour faire de l'écologie puisque le capitalisme dévore l'environnement !!!! (ironique)


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres