Oct. 08 16

Version imprimable Télégramme Lanester Rohu le bruit des sabliers

Extraits articles du 15/10/2008


Quai du Rohu à Lanester et sablier (2008) - Photo archive Bruno Corpet

Revue de presse
Hier dans Le Télégramme on trouvait plusieurs articles sur le Rohu et les sabliers. Bien que Lafarge conteste régulièrement le lien entre ces sabliers et le projet d'extraction de sable entre Gâvres et Quiberon, il ne fait aucun doute que tout est lié. "les sabliers font trop de bruit au Rohu" met en évidence les problèmes engendrés par une activité économique source de nuisances au cœur de la ville. "Lanester Urbanisme et environnement. 1.500 signatures remises à la mairie" rappel l'opposition de l'association à l'installation d'un ponton pour les sabliers, il faut souligner que le projet de dragages, nécessaires pour l'approche des sabliers, n'avait pas été jugé satisfaisant au dernier comité de suivi des dragages de la rade de Lorient. Le troisième article relate une visite du préfectorale, un paragraphe concerne les projets du Rohu et notamment la création d'un ponton pour les sabliers.

Lanester



Quartier n° 7. Les sabliers font trop de bruit au Rohu
Le conseil de quartier n° 7 organisait, lundi soir, une réunion avec au programme la présentation d’une étude d’acoustique sur le site du Rohu. Une première étude avait été réalisée en 2006, montrant un taux de nuisances sonores au-delà des normes admises. Le conseil de quartier avait demandé une deuxième étude avec le scénario de regroupement des deux sabliers actuels et l’arrivée de Lafarge sur le site du Rohu. La municipalité a fait appel au cabinet Orféa pour cette nouvelle étude. Pierre Woillard, ingénieur acousticien, est venu présenter les résultats. L’étude a été réalisée sur quatre jours, sur cinq points de mesure à Toubahado, à Locunel, à la Grande Lande et au Cosquer, afin de déterminer l’impact sonore sur les habitations autour du site.

Dépassements et propositions
La valeur limite autorisée est de 65 db en journée et une émergence de bruit de 3 db au niveau des habitations. L’entreprise sablière SVA dépasse de 6,5 db la valeur de réglementation au niveau des habitations et l’entreprise Sablimaris de 5 db.
« Pour la première, le bruit est dû aux cribles et la seconde aux camions. Pour SVA, nous préconisons la pose de stocks de sable sur une hauteur de 10 m pour faire écran. Cela permettra de réduire l’influence sonore. Pour Sablimaris, il fait intégrer les cribles dans des bâtiments avec un bardage double afin d’atteindre les valeurs réglementaires. Il faudrait également déplacer l’entrée des camions », préconise l’ingénieur. M. Woillard a étudié aussi la simulation pour le regroupement des sabliers au nord de l’entreprise Carmeuse. L’arrivée de Lafarge n’entraînera pas de nuisances supplémentaires. « Le bruit sera noyé dans celui de SVA », précise-t-il. Pour Sablimaris, en éloignant les cribles à l’opposé des habitations, l’émergence du bruit sera faible.

La route pas prise en compte
Les riverains présents à la réunion étaient étonnés que le bruit des camions sur la route ne soit pas pris en compte dans l’étude. « L’état de la route n’est pas du ressort de l’entreprise. Cette dernière n’est responsable que du bruit provenant de son site », précisait l’ingénieur.

Le Télégramme Lanester

 
Lanester Urbanisme et environnement.
1.500 signatures remises à la mairie
Mardi matin, comme ils l’avaient annoncé en fin de semaine dernière, des adhérents de l’association Lanester urbanisme et environnement se sont rendus à la mairie, pour remettre une pétition de 1.500 signataires, aux élus municipaux. À quelques minutes près, ils ont raté le maire, Thérèse Thiéry. La pétition a donc été remise aux hôtesses d’accueil de l’hôtel de ville, sous les caméras de France 3. La chaîne de télévision prépare une émission pour Thalassa sur les sentiers de randonnée. Les signataires de la pétition réclament une modification du Plan local de l’urbanisme (Plu) intégrant la suppression d’un ponton dans le chenal du Blavet. « Nous réclamons aussi l’abandon du projet de regroupement des sabliers », explique Gérard Le Moustarder, un des porteurs de la pétition.

Le Télégramme Lanester

 
Visite préfectorale. Des bons points pour la ville
Une fois par an, préfet et sous-préfet rencontrent les élus locaux, pour aborder les sujets d’actualité locale. Ils étaient mardi matin à la mairie et ont ensuite visité plusieurs sites.
La visite des deux plus hauts personnages de l’État dans le département a été l’occasion pour le maire, Thérèse Thiéry, d’aborder les sujets d’actualité : délinquance, Rohu, habitat social d’abord à la mairie, puis sur le terrain.
(...)
Développer le Rohu
Concernant les autres dossiers, c’est celui de la zone du Rohu qui a prédominé avec l’arrivée d’Alliaura, en novembre 2009, le regroupement des sabliers et l’aménagement d’un ponton pouvant accueillir de plus gros bateaux. « Nous faisons tout pour que cette zone puisse avoir du sens et de la cohésion en créant un pôle sablier, un pôle de construction navale autour d’Aker Yards et un pôle de nautisme de loisirs avec Alliaura », précisait le maire.

Au Rohu, le préfet et le sous-préfet ont découvert le projet de ponton.


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres