Juin 08 05

Version imprimable Télégramme Morbihan. Natura 2000. Son extension au large d’Etel fait débat

Extrait article du 05/06/2008

Revue de presse

L'extension des zones Natura 2000 en mer continue a faire des vagues au fur et à mesure des votes des élus des communes du littoral. La position des élus qui votent contre semble avoir des motivations contradictoires, certains veulent des zones plus étendues (incluant par exemple la zone du PER Sud-Lorient) et d'autres, au contraire, sont pour une limitation de la surface de ces zones. Bref, actuellement le projet proposé par l'Etat semble surtout mal ficelé, mal préparé et être le fruit de pressions politiques divers qui ne tiennent pas compte des véritables enjeux du Développement Durable. Les extraits de l'article du jour dans Ouest-France soulignent ces contradictions.

Le Télégramme

Natura 2000. Son extension au large d’Etel fait débat

Le préfet a lancé une consultation sur l’extension en mer de Natura 2000. Le projet de parc naturel du Golfe a donné son accord sur trois sites mais ne veut pas se prononcer sur la ria d’Etel, ni sur l’ensemble du golfe du Morbihan.

Le Syndicat intercommunal d’aménagement du golfe du Morbihan (SIAGM) était réuni mardi soir à Sulniac. Cette collectivité porte le projet de création d’un parc naturel régional dans le golfe du Morbihan. Depuis les dernières municipales, elle est présidée par Joël Labbé, conseiller général (DVG), maire de Saint-Nolff. Le SIAGM délibérait sur l’extension du réseau Natura 2000 qui est achevé pour les milieux terrestres mais qui doit être élargi aux parties maritimes, conformément aux directives européennes. Natura 2000 est un maillage de sites au niveau de l’Europe pour la protection des lieux de vie de la faune et de la flore sauvages. Sur le littoral sud du département trois sites ont été retenus : le Golfe (rivière de Noyalo, côte de Saint-Philibert jusqu’à l’îlot Méaban), la rivière de Pénerf et la baie de Vilaine. Ailleurs : la ria d’Etel et les îles (Belle-Ile, Groix, Houat, Hoëdic). Ces sites doivent faire partie des neuf aires marines protégées de France.

Compatible avec la démoustication ?

La préfecture a lancé jusqu’au 16 juin une consultation auprès des collectivités concernées par ces périmètres. Elle en fera la synthèse et transmettra pour le 30 juin ses propositions au ministère de Jean-Louis Borloo. Cette extension de Natura 2000 ne fait pas l’unanimité comme on a pu le voir lors de cette réunion du SIAGM. Six communes sur 25 ont voté contre ou se sont abstenues, comme Vannes, Plougoumelen, Baden, Larmor-Baden ou Ambon dont le maire, Bernard Audran, craint que l’extension de Natura 2000 en baie de Pénerf ne signifie l’arrêt des opérations de démoustication de zones humides menées depuis quelques années pour protéger les nombreux campings de la commune en été.

« Contraintes » pour l’ostréiculture

D’autre part, les élus ont repoussé une initiative émanant des techniciens du SIAGM visant à demander une extension du périmètre au large de la rivière d’Etel et à l’ensemble du golfe du Morbihan. Deux zones minées. La première est concernée par le projet Lafarge d’extraction de sable. «Il y a un vrai problème écologique sur cet espace», a justifié Monique Cassé, directrice du SIAGM. Pour le Golfe, les techniciens soulignent que la prise en compte de la totalité de l’espace va dans les objectifs du projet de parc naturel. «Mais quelles seront les contraintes pour l’ostréiculture ?» demande Anne-Marie Bellay, ajointe à Larmor-Baden. Des élus ont toutefois trouvé «logique» d’étendre ce périmètre, tout particulièrement au large d’Etel. Joël Labbé a préféré retirer ce projet qui a été réécrit sans référence à ces zones pour préserver l’unité au sein d’un projet de parc très chahuté ces derniers mois.

Sites Internet :
www.natura2000.fr ou aires-marines.fr

Gabriel Simon
Le Télégramme du 05/06/2008

 
Mots-clés : , ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres