Jui. 08 04

Version imprimable Télégramme. Natura 2000 en mer. Débat autour du projet Lafarge

Extrait article du 03/07/2008

Revue de presse

"Un dessin vaut mieux qu'un grand discours", dans le cas présent la carte des sites prévus pour l'extension Natura 2000 en mer est la meilleur illustration de l'incohérence du choix fait pour le Morbihan. La carte est téléchargeable sur le site de la Diren ...


Carte des projets Natura 2000 en mer en Bretagne - source Diren Bretagne

Toujours sur le site de la Diren, on trouve une page avec une adresse mail que l'on vous encourage à utiliser pour envoyer vos observations sur le sujet, il est précisé "Vous voudrez bien préciser vos nom, prénom, département et éventuellement la structure que vous représentez.". Lisez l'article du Télégramme ci-dessous et n'hésitez pas, écrivez à : Natura2000EnMer@developpement-durable.gouv.fr

Le Télégramme

Natura 2000 en mer. Débat autour du projet Lafarge

Mardi matin, le chargé de mission de Natura 2000 en mer a eu la lourde mission de défendre les décisions de l’État.

Exercice difficile, mardi matin à Locoal-Mendon, pour le chargé de mission Natura 2000 à la Diren (Direction régionale de l’environnement). Seul, en l’absence du sous-préfet, face aux élus, pêcheurs, ostréiculteurs, et associatifs, il devait argumenter sur la non-prise en compte par l’État du secteur convoité par le cimentier Lafarge pour des extractions de sable dans l’extension des périmètres Natura 2000 en mer. Alors que toutes les extensions Natura 2000 en mer proposées en Bretagne couvrent jusqu’à plusieurs milles au large, celui de la ria d’Etel s’arrête à la barre, et des micro-périmètres sont réservés autour des îles. «Gênant», regrettait Jean-Paul Aucher, de Cap Lorient, qui attire l’attention sur l’impact des extractions bien au-delà du seul secteur où elles se pratiquent. «Incohérence d’une gestion qui protégerait d’un côté, et abandonnerait un autre, au profit d’une extraction industrielle, avec le risque de remettre en cause cette protection même», pointait un ostréiculteur. Danger pour une zone de frayère importante, et complication inutile pour le travail au quotidien dans ce secteur, notait un pêcheur. Avocat de l’État par défaut, le chargé de mission s’est retranché derrière les avis scientifiques au vu desquels avait été tracé ce périmètre, en assurant qu’il n’est pas forcément intangible. Et de renvoyer à une toute récente directive européenne (17 juin 2008) renforçant les politiques de protection de tous les milieux marins, «Natura 2000 ou pas» : «S’il y a des perspectives d’extractions de sable, elles se feront après des études et des garanties pour que ça ne porte pas atteinte aux milieux marins». Ce débat sur les extractions venait comme une parenthèse inévitable dans une réunion du comité de pilotage du site Natura 2000 de la ria d’Etel, au cours de laquelle a été actée l’extension de la démarche à la totalité de la rivière, et non plus seulement à la partie entre Locoal-Mendon, Sainte-Hélène et Nostang.

Le Télégramme
Morbihan, du jeudi 3 juillet 2008


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres