Juin 08 07

Version imprimable Télégramme Plouhinec : Conseil municipal. Extension de la zone Natura 2000

Extrait de l'article du 07/06/2008

Revue de presse

"Diviser pour mieux régner" semble être la devise de l'Etat pour gérer l'extension Natura 2000 en mer dans le Morbihan. Il n'y a pas eu de débat sur la pertinence du morcellement des zones Natura 2000 en mer. Elles semblent inclure ou exclure des zones, comme le plateau des Birvideaux, pour des raisons qui n'ont rien de scientifique, mais des choix faits en fonction de pressions de type lobying économique et politique. Le concept clé du Développement Durable, "agir local penser global", semble volontairement ignoré.

Le Télégramme

Plouhinec
Conseil municipal. Extension de la zone Natura 2000

Le conseil municipal s’est réuni lundi soir, à la mairie, sous la présidence du maire, Adrien Le Formal après avoir procédé à une photo officielle du conseil autour de la fontaine du Pontois. Charlotte Mimbielle, chargée de mission Natura 2000 sur la rivière d’Étel a ouvert la séance en présentant aux élus le nouveau périmètre de la zone. Le plan action-mer de la stratégie nationale pour la biodiversité, adopté par le Gouvernement en novembre 2005, a en effet prévu le développement d’un réseau cohérent d’aires marines protégées, au large des côtes françaises, tant en métropole qu’en outre mer.

Concilier économie et biodiversité

L’extension proposée comprend la partie sud de la Ria, entre le site actuel au nord et la barre d’Etel à l’embouchure. Elle peut elle-même se diviser en deux : une partie sud étroite, de Pont-Lorois jusqu’à l’embouchure, marquée par des courants très forts et une présence urbaine forte, sauf à l’embouchure avec les dunes; et une partie centrale assez semblable à la partie nord, mais avec une occupation ostréicole très développée et une bordure terrestre soit plus agricole, soit plus urbanisée. L’extension vise à intégrer, dans le réseau Natura 2000, l’ensemble fonctionnel de la ria d’Etel dans son entier. Elle porte aussi sur la rivière du Sac’h et ses étangs, et les landes boisées du Bignac. En conséquence, seront intégrées les zones naturelles à l’amont du Sac’h actuellement dans le site dunaire de Gâvres-Quiberon. Le but de ce zonage est de favoriser le maintien de la biodiversité, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales. La zone concernée représente 2.403 ha dont 46 % d’espace marin. Le conseil municipal a adopté à l’unanimité l’extension de ce projet, mais le maire, Adrien Le Formal, a néanmoins tenu à «mettre le doigt sur la cohérence de cette extension avec la zone située entre l’île de Groix et la côte ainsi que sur le site Gâvres-Quiberon».
(...)

Le Télégramme
Rubrique Plouhinec du 07/06/2008


Mots-clés : ,

 

Recherche dans tout le site 

Services visiteurs 



voir les Stats

Annuaire et Guide de Bretagne, www.webbreton.com
www.webbreton.com


autres